Trafic d'ivoire : ces femmes qui luttent pour la survie des éléphants

Ce court-métrage, produit par James Cameron et réalisé par Maria Wilhelm, directrice générale de l’Avatar Alliance Foundation est un documentaire passionnant sur une nouvelle manière de protéger la nature tout en aidant à l'émancipation des femmes. Selon Damien Mander, fondateur de l’IAPF, Fondation internationale anti-braconnage : "La force la plus puissante de la nature, c’est l’instinct de protection d’une femme". Il a a créé en 2017 la première unité de rangers entièrement féminine au Zimbabwe. Ces femmes issues de milieux ruraux, marginalisées, se voient offrir l’opportunité de suivre une formation militaire mais aussi de devenir ambassadrices de la biodiversité dans leur pays. La plupart ayant eu un passé douloureux, elles ont une hargne et une volonté à toute épreuve de réussir dans leur mission. De même, les communautés comprennent l’importance de la préservation des éléphants, rhinocéros et autres espèces, mais aussi le rôle transcendant des femmes dans ce modèle économique alternatif. Peu à peu, des zones qui étaient autrefois réservées à la chasse aux trophées deviennent des réserves protégées sous l’œil bienveillant des Akashingas, « les braves ».

Akashingas, la guerre de l'ivoire, sera diffusé le 30 juin à 18h30 en exclusivité sur la chaîne YouTube de National Geographic. 

 

Hasitha Ratnayke
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires