"Je ne supporte pas les bleus" : la campagne pour lutter contre les violences conjugales

A 10 jours du coup d'envoi de l'Euro 2016, l'enigmatique #JeNeSupportePasLesBleus posté sur Twitter par Raymond Domenech le 31 mai 2016 a fait mouche. Si tout le monde a cru que l'ex-entraineur de l'équipe de France de football s'en prenait aux Bleus, ce n'était qu'une vaste supercherie. Derrière ce hashtag, se cache une campagne pour lutter contre les violences conjugales. Elles imaginent, petite association fondée en 2009, compte bien récolter des dons et sensibiliser le grand public grâce à ce buzz. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus