Il y a 42 ans, Simone Veil se battait pour le droit à l'IVG à l'Assemblée Nationale

Le 26 novembre 1974, Simone Veil, ministre de la santé à l'époque, se présentait à l'Assemblée Nationale pour dévoiler son projet de loi visant à dépénaliser l'interruption volontaire de grossesse (IVG). Plus de 40 ans plus tard, il est important de rappeler à quel point ce droit fondamental pour les femmes reste fragile. En Pologne, en Irlande ou en Italie, il est encore interdit ou très discuté. De même aux Etats-Unis, l'IVG n'aura jamais été autant en danger depuis l'élection de Donald Trump

G.V.
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus