Harcèlement : Ni Putes Ni Soumises met un homme dans la peau d’une femme

Ni Putes Ni Soumises frappe à nouveau fort. Pour les besoins de sa nouvelle campagne de sensibilisation, "À notre place", le mouvement a glissé un homme dans la peau d’une femme le temps d’une journée. Antoine, 23 ans, s’est donc promené dans les rues de Paris, en robe, talons et coiffé d’une perruque blonde. Très vite, il avoue s’être senti "extrêmement vulnérable". Regards insistants, remarques et insultes sexistes ("Très beau cul", "T’es trop bonne"...), il en a vu de toutes les couleurs. But de l’action : montrer la récurrence et la violence du harcèlement de rue subi par les femmes au quotidien. Preuve, s’il en fallait encore une, qu’elles ne sont toujours pas en sécurité dans les rues en France.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires