César 2018 : Blanche Gardin tacle les producteurs qui "n'ont plus le droit de violer les actrices"

Avant de décerner le prix du meilleur espoir féminin (remporté par Camélia Jordana) lors de la 43ème cérémonie des César qui s'est déroulée ce vendredi 2 mars 2018 à Paris, l'humoriste Blanche Gardin a tenu à mettre les pieds dans le plat avec un sketch sur le harcèlement sexuel dans le milieu du cinéma. Avec l'humour noir qu'on lui connaît, elle a ainsi rappelé que "dorénavant, les producteurs n'ont plus le droit de violer les actrices" avant de se demander si ces dernières "avaient encore le droit de coucher pour avoir les rôles." Et a en juger par la tête de la comédienne Garance Marillier, elle n'a pas fait rire tout le monde...

G.V.
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.