Estime de soi : Amy Schumer pose nue et enceinte pour le New York Times Estime de soi : Amy Schumer pose nue et enceinte pour le New York Times

Tribunes

"Body positivity" : Amy Schumer pose nue et enceinte pour le "New York Times" par Marine Decremps

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Lundi 18 Mars 2019

Souvent prise pour cible par des trolls grossophobes, Amy Schumer n'a de cesse de les rembarrer avec humour. Cette fois-ci, elle ose une série photo nue pour le "New York Times", enceinte et sublime.

Beyoncé, Kim Kardashian et Demi Moore l’ont fait. Amy Schumer s’est lancée. Enceinte de son premier enfant, elle s’est totalement déshabillée lors d'une séance photo pour le New York Times. De cette série, shootée par Heather Sten et Jolie Ruben, ressort un élan de confiance en soi qui met à mal les stéréotypes de beauté actuels et fait la nique aux détracteurs grossophobes. Et ça fait du bien ! Sur son profil, un carrousel de quatre clichés la montre, courant nue dans une prairie, puis vêtue d’un déshabillé noir. La légende de ces images ? "J’ai hâte de lire les critiques que vont me faire tous les hommes blancs", le tout en lettres majuscules. Sur le compte Instagram du magazine américain, on découvre un autre cliché de l’actrice tenant deux touffes de foin sur ses seins nus. Un clin d’œil humoristique à la photo éthérée de Beyonce en 2017, annonçant sa grossesse sur un lit de fleurs ? Sûrement, car l'humour est la réponse préférée de celle qui était cet été, à l'affiche du film Netflix I Feel Pretty

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

“Being cool is powerful in this industry,” said Amy Schumer, “but there’s nothing more powerful than not caring.” Amy has always been anchored by a core of confidence. She’s become one of the biggest, most polarizing names in comedy. Taking harsh criticism and facing motherhood, she’s acknowledged mistakes, saying, “I’m down to evolve.” Then again, she doesn’t want to be too careful. The comic, who’s expecting her first child this May, recently spoke with #nytimes comedy columnist Jason Zinoman about the online criticism she receives, her difficult pregnancy and her new @netflix special, “Growing,” which debuts on March 19. @heathersten shot these photos of @amyschumer. Visit the link in our profile to read more from the conversation.

Une publication partagée par The New York Times (@nytimes) le


Ambassadrice du body acceptance

Âgée de 37 ans, Amy Schumer souffre d'hyperemesis gravidarum – tout comme Kate Middleton – un désagrément ayant pour symptôme des nausées aggravées durant sa grossesse. Ne se départant jamais de son humour, elle confiera avoir vomi "environ 980 fois". Véritable ambassadrice de l’acceptation de soi, Amy Schumer était pressentie pour jouer Barbie au cinéma en 2017. Elle quitte l’aventure après avoir a été victime de nombreuses critiques très violentes sur son physique. Bien décidée à les faire taire, elle avait écrit un long texte pour dénoncer le body-shaming et ses dangers : "Je veux que les trolls sachent qu'ils ont toute ma compassion. Ils souffrent bien plus qu'on ne pourra jamais le comprendre".

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires