Voici les 7 métiers pour lesquels postuler en 2019 Voici les 7 métiers pour lesquels postuler en 2019

Job et réseau

Voici les 7 métiers pour lesquels postuler en 2019 par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Lundi 7 Janvier 2019

Pour certains, nouvelle année rime avec nouvelle orientation professionnelle. Mais tous les secteurs ne se valent pas, surtout en termes de salaire. Alors pour éviter de faire le mauvais choix, le cabinet de recrutement Robert Half a recensé pour vous les sept jobs les plus porteurs de l’année à venir.

Votre recherche acharnée d’emploi reste vaine ? Vous n’avez peut-être pas regardé dans la bonne direction. En 2019, il vous faudra vous tourner vers le monde de l’entreprise et vers celui d’internet (sans grande surprise) pour espérer trouver un job rapidement. Voici les sept métiers qui, selon Robert Half, recruteront en masse cette année.

1. Gestionnaire Administration des Ventes. Toute entreprise marchande qui se respecte se doit aujourd’hui de recruter un gestionnaire ADV. Et pour cause, c’est la personne chargée de suivre et de gérer les commandes des clients, de générer les factures et de suivre le recouvrement des créances. Autant vous dire que son poste est indispensable, alors autant que ce soit vous qui occupiez la place.

2. Comptable. Il y a des métiers qui ne disparaîtront jamais. C’est le cas de l’expert-comptable. Problème : ils sont de moins en moins nombreux sur le marché et les entreprises se bousculent au portillon pour embaucher les meilleurs. Et elles sont parfois prêtes à payer très cher. A bon entendeur.

3. Juriste droit des affaires/compliance. Voilà encore un métier qui ne disparaîtra pas de sitôt. Chargé de gérer l’ensemble des mentions légales et des documents contractuels d’une entreprise, le juriste en droit des affaires et en compliance s’occupe également de l’audit et des impératifs juridiques. C’est lui qui vérifie que la boîte se plie bien aux lois en vigueur. On ne peut donc définitivement pas faire sans lui.

4. Développeur web. C’était déjà un métier ultra porteur en 2018, et il n’est pas décidé à quitter le classement. Logique au vu de l’explosion des sites web et autres applications en tous genres, le développeur étant chargé de coder et vérifier leur bon fonctionnement. Pourtant, si c’est bien l’un des métiers les plus en vogue du moment, le marché est toujours en pénurie. C’est donc maintenant ou jamais.

5. Data analyst. Pour qu’une entreprise soit en bonne santé, il faut que quelqu’un se charge de l’analyse et de l’exploitation de ses données. C’est le rôle du data analyst, qui gère également l’administration de la base de données de l’entreprise dans laquelle il travaille et permet à tous les employés d’y avoir accès facilement. Ce n’est pas demain la veille qu’il disparaîtra des écrans radars.

6. Financial Planning & Analysis manager. Lu comme ça, ce métier vous paraît peut-être être le plus barbare de tous. Pourtant, il est en plein développement. Son rôle : analyser et contrôler la santé financière d’une entreprise afin d’établir des prévisions financières. Une histoire de gros sous donc.

7. Chef de projet RGPD/DPO (Délégué à la protection des données personnelles). Selon Gaëlle Marre, la directrice de Robert Half France, “toutes les entreprises détenant des données personnelles ont l’obligation légale de se mettre aux normes et garantir la protection des données personnelles de leurs salariés, clients et partenaires commerciaux”. Et qui se charge de cela ? Le chef de projet RGPD/DPO qui, en plus, veille à la protection des données personnelles des employés. Impossible de s’en passer.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires