Travail : plus d’un tiers des salariés ont eu deux arrêts de travail cette année Travail : plus d’un tiers des salariés ont eu deux arrêts de travail cette année

Job et réseau

Travail : plus d’un tiers des salariés ont eu deux arrêts de travail cette année

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Vendredi 29 Novembre 2019

Selon l’enquête annuelle de Malakoff Médéric Humanis, 44% des salariés ont été arrêtés cette année. 37% l’ont même été deux fois.

Alors qu’arrive la fin de l’année 2019, l’heure est au bilan : ai-je respecté mes résolutions ? Suis-je prêt.e à me lancer dans la nouvelle décennie ? Bref, tout est propice à faire un point. Alors ne zappez pas votre santé. Avez-vous pris des arrêts maladie cette année ? Ou faites-vous partie de ceux qui se rendent au bureau même avec 40°C de fièvre ? 
Pas de honte à avoir en tout cas, car sachez que 44% des salariés ont eu au moins un arrêt de travail pendant l’année, selon l’enquête annuelle de Malakoff Médéric Humanis publiée ce jeudi 28 novembre. Un chiffre qui monte à 49% chez les 18-34 ans. 37% des personnes interrogées ont même bénéficié de deux arrêts au cours de l’année 2019 et 8% plus de trois. 

Selon l’étude, les arrêts maladie de courte durée (de 1 à 3 jours), sont plus nombreux que les arrêts longs (de plus de 30 jours). Les premiers représentent en effet 30% de l’ensemble des arrêts tandis que les autres ne représentent que 9%. Ce sont en fait les arrêts entre 4 et 30 jours qui sont les plus nombreux puisqu’ils représentent 61% de l’ensemble et il est difficile de dégager une tendance parmi ses arrêts à durée moyenne. En effet, ils sont 29% lorsqu’il s’agit de maladies ordinaires, 28% correspondent à des troubles musculosquelettiques et 20% sont liés directement à des troubles psychologiques voire à un épuisement professionnel. De manière générale, 67% des arrêts maladies sont liés à un contexte non professionnel. Ouf, toute la société n’est pas en burn-out, c’est rassurant. 

On serait presque même trop attachés à notre travail. En effet, toujours selon les chiffres, 28% des arrêts maladie ne seraient pas respectés. Certains de vos collègues viendraient donc au bureau avec leur gastro ou leur grippe... Sympa. On dénombre 67% des arrêts moyens suivis, 75% des arrêts courts et 90% des arrêts longs. On appelle cela le "présentéisme maladie". 
Pour éviter cela, les employés seraient d'ailleurs 63% à être favorables à bénéficier du télétravail plutôt que d'un arrêt maladie. Un avis que partageraient 80% des patrons. Tiens donc, et si l'on aménageait la possibilité aux salariés de travailler de chez eux quand ils sont malades ? En voilà une riche idée. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires