L’Estonie serait l'eldorado des digital nomad L’Estonie serait l'eldorado des digital nomad

Job et réseau

L’Estonie serait l'eldorado des digital nomad par Ophélie Manya

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Si vous êtes un digital nomad ou que vous aspirez à en devenir un, faites vos valises, car l’avenir de ce mode de vie semble se trouver en Estonie.

Pour les digital nomads, ou nomades numérique rien d’autre n’est nécessaire qu’un sac à dos contenant un ordi portable. C’est cette légèreté qui leur permet de voyager partout, tout le temps et voir du pays. Ça tombe bien, l’Estonie a annoncé pour janvier 2019 la création du premier visa destiné aux digital nomads. L’objectif est simple : leur offrir la possibilité de travailler et de vivre en Estonie pendant un an, mais aussi de voyager dans tous les pays de l’espace Schenghen pendant quatre-vingt-dix jours avec rien d’autre que ce petit visa délivré par le petit pays balte.

Et si vous êtes réticents à faire de l’Estonie votre nouveau bureau (rapport au fait qu'il y fait un peu frisquet), figurez-vous que le pays a un profil résolument branché. Son surnom ? La Silicon Valley de la mer Baltique. Depuis que le pays a été victime de cyber attaque en 2007, il s’est mis à la pointe de la cyber sécurité. Là-bas, la carte d’identité est électronique depuis 2002 et on vote sur Internet. Mieux, depuis plus de dix ans, le Wi-Fi (le plus rapide du monde) est accessible partout gratuitement. "Ici, l'accès à Internet est considéré comme un droit, au même titre que celui d'avoir accès à l'eau et à l'électricité", confiait Indrek Vinberg, le directeur du centre de démonstration des nouvelles technologies à Tallinn, au magazine Les Echos en 2013. Au centre créatif de Telliskivi, on compte pas moins de deux cent cinquante entreprises numériques, dont plusieurs start-up. Pas étonnant que ce soit l’Estonie qui prenne des initiatives importantes pour les nomades numériques, qui n’ont besoin que d’une connexion Internet pour pouvoir travailler ou même lancer leur start-up.

via GIPHY

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus