Job et réseau

Job : en moyenne, une femme pense à démissionner 17 fois par an par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Lundi 8 Octobre 2018

D'après une étude, les femmes envisagent en moyenne de quitter leur emploi 17 fois par an. Dans 34% des cas, c'est pour tout plaquer et entamer une nouvelle carrière professionnelle.

D'après une étude menée au mois de septembre 2018 par l'Association of Accounting Technicians (AAT) auprès de 2 000 employées britanniques à plein temps et temps partiel, ces dernières pensent en moyenne à quitter leur emploi 17 fois par an. Un peu plus d'un tiers des participantes (34%) envisagent même de changer complètement de métier. Rachel Kellett, responsable des qualifications et du développement de produits à AAT, explique qu'il n'est jamais trop tard pour changer de carrière : "les carrières professionnelles ont un impact si important sur nos vies qu'il est important de s'assurer que nous choisissons la bonne. Malgré ce que les gens pensent, vous pouvez décider de changer quand bon vous semble", déclare-t-elle. 
L'étude démontre également qu'une femme fait en moyenne sept heures supplémentaires par mois, ce qui représente environ 3 948 heures dans la totalité d'une carrière. Un homme quant à lui réalise neuf heures supplémentaires par mois. Il est également prouvé que les femmes parcourent en moyenne 133 256 kilometres au cours de leur vie professionnelle. 
Autre résultat surprenant : les femmes ont en moyenne cinq crush au bureau dans toute leur carrière.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus