Impôts : quelles sont les dates clés de 2019 ? Impôts : quelles sont les dates clés de 2019 ?

Job et réseau

Impôts : quelles sont les dates clés de 2019 ? par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mercredi 16 Janvier 2019

C’est un bouleversement qui fait parler de lui depuis maintenant un an qui vient d’être mis en place par le gouvernement français. Nous voulons bien entendu parler de l’impôt à la source. Le premier grand changement lié à ce nouveau mode de prélèvement intervient d’ailleurs ce mardi 15 janvier 2019. Détails du calendrier.

A partir du 1er janvier 2019, l'impôt sur le revenus des Français sera prélevé directement à la source. Un système qui supprimera le décalage d’une année qui existait entre la perception des revenus et leur imposition. En clair, avec cette réforme, vous payerez votre impôt 2019 sur les revenus que vous aurez perçus tout au long de cette même année. Seule chose qui ne change pas : la déclaration annuelle. Chacun devant donc continuer de remplir sa fameuse déclaration tous les ans.

Et comme si cela n’était déjà pas assez compliqué, trois taux de prélèvements ont été mis en place par le gouvernement. Le plus basique, le taux personnalisé, est commun à l’ensemble du foyer. Le taux individualisé est quant à lui recommandé si l’écart de salaire est important dans le couple. Grâce à lui, les conjoints ont des taux différents d’imposition, mais l’impôt global reste le même. Enfin, le taux neutre est pratique si vous ne souhaitez pas que votre employeur connaisse votre taux d’imposition (ce qu'on peut comprendre). Dans ce cas, vous pouvez demander à l’administration compétente de vous appliquer un taux neutre, qui correspond en fait au barème d’un célibataire sans enfant. Si toutefois votre taux d’imposition réel est supérieur à ce taux neutre, vous devrez par la suite régulariser votre situation. Logique.

Vous êtes encore largué.e ? Alors, pour mieux vous y retrouvez, voici un calendrier détaillé, à accrocher immédiatement sur votre frigo.

15 janvier 2019 : le gouvernement versera un acompte sur les crédits et réductions d’impôt. 8,8 millions de contribuables devraient ainsi recevoir cette avance. Seront concernés : ceux qui ont bénéficié de crédits ou de réductions d’impôts récurrents, grâce à l’emploi d’un salarié à domicile, à des dons à des œuvres caritatives ou à un investissement locatif, dans leur déclaration de revenus 2017 (faite au printemps 2018). Si vos dépenses ont continué en 2018, vous allez toucher cet acompte ce 15 janvier 2019. Si ce n’est pas le cas, il vous faudra prendre votre mal en patience car le crédit d’impôt sera versé en intégralité en septembre prochain. Enfin, dernier cas de figure : si vous bénéficiez d’un crédit ou d’une réduction d’impôt jusqu’à présent, mais que vous avez cessé toutes les dépenses qui vous y donnaient droit, vous allez tout de même toucher une avance ce mardi 15 janvier, mais vous devrez la rembourser en septembre 2019. Conseil d’ami : mettez des sous de côté !

15 janvier 2019 :  les indépendants, commerçants et agriculteurs se verront prélever la première partie de leur impôt sur le revenu. L’Etat devrait ainsi empocher 2 milliards d’euros.

Entre avril et juin 2019 : à partir du 10 avril 2018, les Français devront remplir leur déclaration de revenus, dans laquelle ils pourront, entre autres, actualiser leur situation fiscale.

15 mai 2019 : les Français qui déclarent leurs revenus en version papier auront jusqu’à cette date pour le faire.

Début septembre 2019 : un nouveau taux de prélèvement à la source sera calculé sur la base de la déclaration de revenus du printemps 2019.

21 septembre 2019 : les contribuables concernés paieront, par internet ou sur leur smartphone, leur impôt sur la fortune immobilière.

15 octobre 2019 : date limite de paiement de la taxe foncière pour les Français qui paient par courrier.

20 octobre 2019 : date limite de paiement de la taxe foncière pour un paiement en ligne.

15 novembre 2019 : les Français paieront leur taxe d’habitation s’ils ont choisi le paiement dématérialisé. Sinon, le prélèvement se fera cinq jours plus tard, le 20 novembre.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

Cookie Settings