Fumer tue vos chances d’être embauché.e Fumer tue vos chances d’être embauché.e

Job et réseau

Fumer tue vos chances d’être embauché.e par Antoine Ferreira-Mendes

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Lundi 4 Février 2019

Selon une étude, fumer diminue fortement votre chance à l’embauche et vous prédit même d’être sous-payé. Voici de quoi vous inciter à arrêter de fumer.

Selon une étude réalisée par des chercheurs de la faculté de médecine de Stanford en Californie, le tabagisme est le nouveau motif de refus à l’embauche. Et s’ils parviennent à trouver un emploi, les fumeurs seront moins bien payés que leurs collègues non-fumeurs. Les résultats se basent sur les témoignages de 131 fumeurs et 120 non-fumeurs.
In fine, 12 mois après le début de l’enquête, seulement 27% des fumeurs ont trouvé un emploi tandis qu’ils étaient 56% pour les non-fumeurs. Et parmi ceux qui ont eu la chance de trouver un job, ils étaient en moyenne payés 5 dollars de moins de l’heure. Les compétences professionnelles sont censées être au cœur d’un entretien d’embauche, on sait dorénavant que les effluves corporels le sont aussi. Fumer, la nouvelle cause d’échec à l’embauche.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires