Faire des heures sup’ peut nuire à votre carrière Faire des heures sup’ peut nuire à votre carrière

Job et réseau

Faire des heures sup’ peut nuire à votre carrière par Anne Lods

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Vendredi 17 Août 2018

Vous êtes un workaholic et n’avez pas peur de faire des heures sup’ ? Attention, d’après une étude britannique, travailler trop pourrait avoir un effet négatif sur votre bien-être et donc sur votre carrière.

Si un horoscope était dédié aux travailleurs acharnés, aujourd’hui on leur dirait : "Lâchez du lest, trop travailler vous épuisera. Moins vous en faites, plus vous y gagnerez". Une étude britannique publiée le mercredi 15 août 2018 et menée par la City University of London démontre en effet les résultats contre-productifs des heures sup’ sur le bien-être du salarié mais aussi sur sa carrière. Réalisée de 2010 à 2015 sur 51895 employés européens, les chercheurs ont étudié l’impact des heures sup’ et l’intensité au travail du salarié sur son stress, sa fatigue ou son autosatisfaction, mais aussi sur sa perspective de carrière, la sécurité de l’emploi et la reconnaissance au travail. Et le résultat est sans appel pour le chercheur Argyro Avgoustaki : "nous avons été surpris de constater que l’effort de travail, qu’il s’agisse d’heures supplémentaires ou d’intensité de travail, ne prédisait aucun résultat positif pour les employés" a-t-il expliqué au site Insider. Et pour cause, puisque plus on travaille, plus on est enclin au stress, à l’anxiété, à la fatigue. Cela mène facilement, à terme, à des dépressions ou des burn-out qui ont forcément un impact négatif sur la qualité du travail puis sur les opportunités d’évoluer professionnellement.

Les chercheurs demandent donc à ce que leur étude soit considérée comme une preuve supplémentaire pour modifier les conditions de travail et appellent les employeurs à accorder plus de libertés à leurs salariés... Sur ce, on va faire une sieste.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus