En France seulement 3% des salariés font du télétravail En France seulement 3% des salariés font du télétravail

Job et réseau

Télétravail : en France seulement 3% des salariés font du télétravail

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mardi 5 Novembre 2019

Lundi 4 novembre 2019, la Dares, service statistique du ministère du Travail, a publié un rapport sur le télétravail en France. Retour sur les chiffres clés.

Travailler de chez soi au lieu de se rendre tous les matins au bureau, c’est le rêve de nombreux travailleurs. Et pourtant, en France, seulement 3% des salariés pratiquent le télétravail régulièrement, c’est-à-dire qu’au moins un jour par semaine, ils accomplissent les tâches pour lesquels ils sont rémunérés depuis leur domicile. C’est ce que révèle la direction de l'Animation de la recherche, des Études et des Statistiques (Dares), le service statistique qui dépend du ministère du Travail. 4% des Français sont en télétravail occasionnellement, à savoir quelques jours dans le mois travaillé.

L’enquête révèle que ceux qui télétravaillent régulièrement sont essentiellement des salariés qualifiés et qui justifie d’une ancienneté dans l’entreprise. 60,6% des télétravailleurs sont cadres alors que cette catégorie socioprofessionnelle ne représente que 16,9% des salariés. Bien sûr, le télétravail ne concerne pas tous les secteurs, la pratique est quasiment inexistante chez les ouvriers et les restaurateurs pour qui il est impossible d’effectuer les mêmes taches à domicile.

Mais le télétravail ne présente pas que des avantages. 17% des télétravailleurs présentent un risque dépressif, un chiffre qui s’abaisse à 8% pour les salariés intégrés. L’étude remarque également que les télétravailleurs intensif, généralement cadre, travaillent en moyenne trente minutes de plus que ses autres collègues. Des heures supplémentaires que s’effectuent très souvent le soir. Des conditions de travail qui peuvent troubles l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires