Congé maternité : où en est la réforme annoncée par Emmanuel Macron en 2017 ? Congé maternité : où en est la réforme annoncée par Emmanuel Macron en 2017 ?

Job et réseau

Congé maternité : où en est la réforme annoncée par Emmanuel Macron en 2017 ?

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mardi 18 Juin 2019

Dimanche 16 juin 2019, un décret paru sur le Journal officiel allonge la durée minimale du congé maternité des agricultrices de deux à huit semaines. Une nouvelle mesure qui s’inscrit dans le cadre de la promesse de campagne d’Emmanuel Macron.

Enfin ! Les agricultrices non-salariées pourront désormais bénéficier d’un congé maternité qui s’aligne sur celui des salariées. Le 16 juin 2019, un nouveau décret publié sur le Journal officiel acte le prolongement de la durée minimale du congé maternité de deux à huit semaines. Elles pourront également prétendre à des indemnités s’élevant à 55,51 € par jour si elles ne peuvent pas se faire remplacer. Ce congé plus long devrait permettre de préserver la santé des enfants et des agricultrices. Le décret sera appliqué de manière rétroactive aux congés maternité débutés le 1er janvier 2019.

Cette mesure fait écho à celle annoncée le 29 mai 2019, qui permet aux femmes free-lance de bénéficier d’un congé maternité aussi long que les employées. Actuellement, une femme salariée bénéficie de 16 à 46 semaines de congés de maternité : 6 semaines avant l'accouchement et 10 semaines après. La longueur de cette pause est variable selon les conditions de grossesse (nombre d'enfant déjà à charge, et nombre d'enfants à naître). Si l’on s’en tient aux promesses de campagne du Président de la République, les cheffes d’entreprise devraient être les suivantes à voir leur congé maternité s’allonger. En 2017, Emmanuel Macron avait déclaré qu'il mettrait en place un "congé maternité unique" pour toutes les femmes, "quel que soit leur statut". Des réformes inscrites au budget de la Sécurité sociale pour l’année 2019.

O.M

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires