3 conseils pour mieux gérer vos émotions au boulot 3 conseils pour mieux gérer vos émotions au boulot

Job et réseau

3 conseils pour mieux gérer vos émotions au boulot par Charlotte Arce

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Jeudi 5 Décembre 2019

Entre votre boss qui refuse de vous augmenter, ce collègue qui vous enquiquine pour un dossier et votre BFF de boulot qui vous file un fou rire, votre job vous fait passer par toutes les émotions. 3 conseils à suivre pour les canaliser et en faire vos alliées.

#1 Prenez le temps d’analyser vos émotions

Au travail, on a longtemps pensé que les affects n’avaient pas leur place. Que l’on n’explosait surtout pas de colère face à une injustice ou de joie en apprenant un bon résultat car ça “ne fait pas pro”, surtout quand on est une femme. C’est pourtant totalement normal de ressentir des émotions fortes, qu’elles soient négatives ou non. C’est aussi très important de les analyser pour ne pas les laisser nous submerger. Vous sentez l’énervement poindre quand Jean-Mi récolte les lauriers à votre place ? Ou bien vous tremblez comme une feuille suite à une remarque acerbe de votre supérieur.e ? Plutôt que de craquer, prenez du recul et accordez-vous le temps de savoir exactement ce que vous ressentez. Vous avez parfaitement le droit d’être mécontent.e ou d’être gêné.e, même si l’on vous fait penser le contraire. Le tout est de savoir pourquoi vous ressentez cette colère, cette honte ou ce stress. À la clé ? À terme, une meilleure gestion du trop-plein émotionnel. Mieux vous saurez identifier la source de vos émotions, mieux vous pourrez prendre du recul par rapport à elles.

#2 Ne les refoulez pas

À moins qu’exploser comme une cocotte-minute sous pression pour une broutille vous semble être une option attrayante, on vous déconseille de garder vos émotions pour vous, surtout si elles sont négatives. Colère, angoisse, frustration : plutôt que de les refouler, canalisez-les afin qu’elles vous aident à avancer. Vous êtes ultra stressé.e avant une réunion importante où vous devez prendre la parole ? Vous pouvez essayer d’exprimer physiquement ce que vous ressentez en vous défoulant à la salle de sport. Cela vous apaisera et vous donnera un agréable sentiment de maîtrise. N’hésitez pas non plus à vous libérer de vos sentiments en les couchant sur le papier. Écrivez ce qui vous vient à l’esprit et ne vous censurez pas : en relisant vos mots, vous serez plus à même de comprendre les émotions qui vous traversent et de trouver les clés pour les exprimer sereinement. 

#3 Formulez tout haut ce que vous ressentez

On ne vous parle pas de jouer la drama queen de l’open space en pleurant de désespoir à la moindre contrariété, mais plutôt d’anticiper vos réactions quand vous êtes traversé.e par des émotions fortes. Par exemple, si vous devez encaisser une déception face à votre boss (une augment’ qu’on vous refuse, un gros client qui vous passe sous le nez…), préférez faire une pause plutôt que de prendre le risque de vous laisser submerger, que ce soit par les larmes ou la colère. Respirez puis dites-lui que vous avez besoin d’un temps de réflexion pour digérer la mauvaise nouvelle. Vous pourrez toujours reprendre avec lui/elle cette conversation le lendemain, quand la pression sera redescendue. Cette période d’introspection vous sera aussi utile, non seulement pour pouvoir ensuite expliquer à votre N+1 les raisons de votre contrariété, mais aussi pour mieux entendre les raisons qui l’ont poussé.e à ne pas satisfaire votre demande. Vous nouerez ainsi un dialogue constructif, plus bénéfique à votre carrière qu’une prise de bec. Gardez toujours dans un coin de votre tête que ce job, même si vous l’aimez, ne définit en rien qui vous êtes, ni votre valeur. Et que prendre de la distance par rapport à vos émotions est aussi important pour vous protéger psychologiquement.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires