WTF : les hommes qui matent du porno seraient moins sexistes WTF : les hommes qui matent du porno seraient moins sexistes

L'époque en live

WTF : les hommes qui matent du porno seraient moins sexistes

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Jeudi 29 Août 2019

Une nouvelle étude pour le moins surprenante avance que les hommes fans de films pornographiques ne seraient pas forcément plus sexistes que ceux qui n’en regardent pas.

Même s’ils adorent regarder ces vidéos où les femmes sont rarement représentées positivement, les amateurs de films pornographiques ne seraient pas aussi sexistes qu’on pourrait le penser. Certains auraient mêmes des pensées plus progressistes qu’un homme qui n’en visionne pas. Si on a d’abord pensé que c’était une blague, c’est en réalité le résultat d’une étude sérieuse.
Publiée dans la revue Sociological Forum, celle-ci a été réalisée par des sociologues américains auprès de 1157 hommes. 294 d’entre eux identifiés comme des fans de pornos ont été interrogés sur leur vision de l’égalité des sexes pendant le salon "Adult Entertainment Expo" de Las Vegas. Leurs résultats ont ensuite été comparés à ceux de 863 hommes pas forcément concernés par le porno et la conclusion n’était pas celle attendue. Sur des sujets comme la place des femmes en politique, au travail ou à la maison, les chercheurs ont pu constater que les consommateurs de contenu pour adultes "n’étaient pas plus sexistes ou misogynes qu’un homme "lambda" américain". Quand on leur demandait de répondre s’ils étaient d’accord ou non à des affirmations à propos du rôle des femmes dans une famille, les réponses des fans de porno se sont même montrées "plus progressistes que celles du grand public".   
Les chercheurs ont précisé : "90% des amateurs de porno contre 70% des hommes "normaux" ont reconnu que les mères qui travaillent pouvaient entretenir des relations aussi chaleureuses et sécuritaires avec leurs enfants que les mères au foyer". Les auteurs de l’étude indiquent également que : "Lorsqu’on leur a demandé si dans un foyer il y avait des tâches bien attribuées à l’homme et à la femme, les fans de pornos étaient plus nombreux à être en désaccord que les autres (80% contre 73%)".

Cependant les chercheurs ont tout de même tenu à préciser que ce n’était pas une raison pour faire des raccourcis trop faciles ou d’établir un lien de cause à effet. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires