Violences sexuelles dans le sport : Gilles Beyer au cœur d’un nouveau scandale Violences sexuelles dans le sport : Gilles Beyer au cœur d’un nouveau scandale

L'époque en live

Violences sexuelles dans le sport : Gilles Beyer au cœur d’un nouveau scandale par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Jeudi 6 Février 2020

Nouveau rebondissement dans l’affaire Gilles Beyer. La mère d’une ex-patineuse, championne de France des juniors en 2014, accuse l’entraîneur de harcèlement et de chantage sexuels. Elle se confie à "L’Équipe".

Quelques jours après la publication de Un si long silence, le livre de Sarah Abitbol dans lequel elle accuse Gilles Beyer de viols et d’agressions sexuelles, l’ex-entraîneur est à nouveau au cœur d’un scandale sexuel. Mis en cause pour ces mêmes faits par le parquet de Paris depuis une semaine, il est cette fois-ci accusé de harcèlement et de chantage sexuels. La mère de Nadjma Mahamoud, championne de France des juniors de patinage artistique en 2014, accuse l’homme dans un témoignage publié ce jeudi 6 février 2020 dans L’Équipe.

Pour Nadja et sa mère Sabina, l’horreur aurait commencé lorsque la jeune femme a demandé à rejoindre le club parisien des Français volants, où travaillait Gilles Beyer. Selon elles, dès la première prise de contact, l’homme s’est montré insistant et a envoyé des "messages obscènes presque tous les jours". Il aurait ensuite proposé à Sabina des cours gratuits pour sa fille en échange de faveurs sexuelles. "Tu couches avec moi et tu ne paies rien et je fais monter ta fille à haut niveau...", lui aurait-il proposé. "Il savait que j’avais peu de moyens, il a voulu profiter de la situation. Je me sentais humiliée", déclare la mère de famille. "Il a demandé à voir le corps de ma fille. Elle avait 18 ans (…) je suis restée avec M. Beyer dans le bureau. Là, il m’a tout de suite fait des propositions obscènes. Je n’ai pas répondu. Je lui ai demandé : ‘Comment va-t-on faire pour le paiement ?’ (…) Il m’a dit : ‘On verra ça plus tard’ (…) Au moment de partir, il m’a touché les fesses… J’ai fait comme si de rien n’était", explique Sabina Mahamoud. Au total, plus de 120 SMS ont été échangés entre la mère de famille et l’ex-entraîneur entre le 27 octobre 2017 et le 24 mars 2018, écrit le journal sportif qui a pu accéder à ces échanges. Aujourd’hui âgée de 20 ans, Nadjma Mahamoud a décidé de s’éloigner du patinage artistique après être tombée sur les messages. "Il envoyait des messages à ma mère où il fallait en gros se prostituer pour faire du haut niveau. Alors je suis partie", déplore-t-elle.  

Démis de ses fonctions au sein des Français volants depuis le début de l’affaire, Gilles Beyer en a été définitivement exclu le 4 février dernier. Le parquet de Paris devrait rapidement rendre son jugement. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires