Vinted, Fnac, SNCF... Voici le classement des pires entreprises de 2019 Vinted, Fnac, SNCF... Voici le classement des pires entreprises de 2019

L'époque en live

Vinted, Fnac, SNCF... Voici le classement des pires entreprises de 2019 par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Vendredi 27 Décembre 2019

Le magazine "60 millions de consommateurs" a dévoilé son palmarès des entreprises ayant le moins répondu aux attentes des clients en 2019. Alors, quelle société a reçu le "Cactus d’or 2019", récompensant les entreprises qui "ont vraiment gâché la vie des consommateurs" ?

Dans son numéro de janvier 2020, le magazine 60 millions de consommateurs a établi son palmarès des pires entreprises de l'année 2019. Basé sur plusieurs critères dont le nombre de plaintes (60 Millions en reçoit environ 2 000 par mois), enquêtes et les méfaits des entreprises à l’encontre de leurs clients, révélés par des lanceurs d’alerte ou les pouvoirs publics, le "Cactus d’or 2019" revient à... La SNCF. Interrogé sur France Info le 26 décembre 2019, le journaliste du mensuel Lionel Maugain explique ce choix : "il faut parfois une ou deux heures pour avoir un ticket au guichet. La SNCF a supprimé beaucoup d’emplois. Tout le monde n’est pas habitué à passer par internet, dit-il. Par exemple, à la nouvelle gare de Montpellier, il est impossible d’acheter un ticket, il faut le faire sur internet", affirme-t-il. Les prix en hausse et la ponctualité sont d'autres critères qui reviennent régulièrement. 


Plus loin dans ce classement, on retrouve la plateforme d’achat et revente de vêtements Vinted qui se voit décerner le “Cactus de la défaillance”. "Dépassée par son succès" d'après la revue, la plateforme est critiquée par les utilisateurs pour ses colis vides et endommagés. Enfin, la Fnac se voit remettre le "Cactus de la pire pratique", à cause d'assurances vendues à des "consommateurs qui n'ont rien signé". Des pratiques qui ont d'ailleurs sanctionné le courtier d'assurance SFAM par les services de la Répression des fraudes (DGCCRF) à devoir payer près de dix millions d'euros.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires