Un Français sur trois jette ses déchets par la fenêtre de sa voiture Un Français sur trois jette ses déchets par la fenêtre de sa voiture

L'époque en live

Un Français sur trois jette ses déchets par la fenêtre de sa voiture par Anne Lods

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Jeudi 2 Août 2018

En plein chassé-croisé des vacances d’été, Vinci Autoroute dévoile un sondage sur les habitudes des Français en voiture. Les usagers français sont de gros cochons : 35% d’entre eux jettent leurs détritus par la fenêtre sur la route.

Vous partez en vacances ? Pensez à prendre un sac poubelle avec vous dans la voiture. Au-delà de sauver des vies en cas de vomi impromptu, il peut surtout servir à jeter vos déchets. Vous trouvez ça anecdotique ? Hé bien pourtant, d’après une étude menée par Vinci Autoroutes publiée le 28 juillet dernier, 35% des Français déclarent qu’il peut leur arriver de jeter des déchets par la fenêtre sur la route des vacances… 15% d’entre eux reconnaissent se débarrasser de leurs vieux mégots ou de leurs chewing-gums, 26% de leurs trognons ou noyaux de fruits et enfin, 5% de leurs emballages, mouchoirs et autres papiers.
Pire encore, parmi ces pollueurs, 20% sont convaincus que c’est sans gravité. Les autres se rendent bien compte que c’est très dangereux, pour l’environnement mais aussi pour l’homme. Selon l’étude, huit pollueurs sur dix ont conscience qu’ils dégradent le paysage, 76% d’entre eux réalisent bien qu’ils polluent l’eau et les sols, 73% savent qu’ils mettent en danger la vie des personnels des autoroutes qui s’exposent à la circulation, tandis que 62% d’entre eux ont conscience du risque d’accident qui impliquerait d’autres véhicules. Ce n’est visiblement pas suffisant pour bouleverser leurs habitudes.

Et cette étude révèle un aspect d’autant plus drôle de la personnalité des sondés : pour 97% d’entre eux, voir des déchets au bord de la route nuirait à l’image de la ville, de la région ou du pays. 96% pensent qu’il faudrait prendre des mesures pour éviter ce fléau (nettoyage, amendes…) et 93% sont en colère contre ceux qui sont à l’origine de ces dégradations. Hé les rageux, balayez devant votre porte !

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus