Trottinettes électriques : les règles de circulation changent enfin ! Trottinettes électriques : les règles de circulation changent enfin !

L'époque en live

Trottinettes électriques : les règles de circulation changent enfin ! par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Jeudi 5 Septembre 2019

Sur les trottoirs, les pistes cyclables, les routes… Les trottinettes électriques sont partout en France. Mais jusqu’alors, leur circulation n’était pas encadrée et provoquait parfois des accidents graves. C’est désormais chose faite. Récapitulatif des dernières réglementations.

Depuis leur arrivée dans les grandes villes françaises, les trottinettes électriques provoquent de vifs débats. Et nombreux.ses sont les citadin.e.s qui aimeraient les voir disparaître. Et pour cause, leur utilisation n’étant, jusqu’alors, pas réglementée, elles laissaient place à des comportements plus que dangereux. Le gouvernement français et la ville de Paris ont donc décidé de prendre les choses en main et de renforcer les obligations concernant la circulation de tels engins en ville.

Réforme du Code de la route

Pour répondre aux drames provoqués récemment par des trottinettes- deux morts entre juin et septembre en France-, les ministères de l’Intérieur et des Transports ont mis en place un décret modifiant le Code de la route. Désormais, les EDP, les engins de déplacement personnels comme les gyropodes, les hoverboards et les trottinettes, ont leur propre statut et obéissent donc à des règles strictes.

Interdiction de rouler sur les trottoirs et autres mesures phares

Terminé le flou autour de leur utilisation, les trottinettes électriques et autres EDP sont désormais réglementées. Depuis le 1er septembre 2019, il est interdire de conduire un tel engin lorsqu’on a moins de douze ans, d’être plusieurs, de porter des écouteurs ou un casque. La vitesse est également limitée à 20 km/h et la circulation est désormais limitée aux pistes et aux bandes cyclables, les trottoirs étant absolument interdits. Le port du casque "n’est pas obligatoire mais fortement recommandé", tout comme celui d’un vêtement auto-réfléchissant. Chaque EDP doit être équipé de feux avant et arrière, de freins et d’un klaxon. En cas de non-respect des règles de circulation, les utilisateurs s’exposent à une amende de 35€ mais la sanction peut s’avérer bien plus lourde : 135€ pour une circulation sur un trottoir sans autorisation et 1 500€ en cas d’excès de vitesse.

Quelques spécificités parisiennes

La ville de Paris avait une longueur d’avance sur le reste de l’Hexagone. Plusieurs règles de circulation des trottinettes électriques y sont entrées en vigueur en juillet 2019. Une dernière est néanmoins venue s’ajouter aux premières : la circulation des EDP sur les aires piétonnes y est limitée à 8km/h et est interdite dans les parcs et les jardins.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires