Travail : les femmes tutoient moins leur patron que les hommes Travail : les femmes tutoient moins leur patron que les hommes

L'époque en live

Travail : les femmes tutoient moins leur patron que les hommes par Antoine Ferreira-Mendes

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Lundi 25 Mars 2019

Aujourd’hui, il est courant de se tutoyer dans la sphère professionnelle. Mais avons-nous, aussi, le tutoiement si facile avec notre patron ? Selon une étude, oui, et ces messieurs particulièrement.

Selon une étude publiée dans le dernier numéro de la revue Sociologie du travail, les Français sont amateurs du tutoiement dans leurs relations professionnelles et notamment avec leur hiérarchie. Parmi les 16 000 sondés lors de l’enquête, 63% ont affirmé tutoyer leur patron. Une familiarité avant tout générationelle et plus spécifique à certains domaines d'activité que d'autres.

Mais un détail bien plus intéressant ressort de cette étude. Parmi ceux qui ont le tutoiement facile, les hommes sont largement devant. 70% des personnes interrogées qui tutoient leur boss sont des hommes tandis que seulement 49% sont des femmes. Les femmes sont-elles rétrogrades ? Pas du tout, ce qui veut cet échange amical entre les hommes et leur supérieur hiérarchique n’a rien d’anodin, ce n’est que le fruit d’une disparité femmes-hommes parmi les postes à responsabilité. Les femmes sont moins confrontées à des patrones que les hommes à des patrons, par conséquent, ces derniers entretiennent des rapports dits égaux, d’homme à homme, avec leurs supérieurs, ce qui favorise le tutoiement.

Et même si nous inversions les choses, c'est-à-dire que si davantage de femmes avaient des postes à responsabilité, selon l’étude, il en serait de même. Les femmes sont bien plus respectueuses des codes liés aux relations professionnelles que les hommes, et donc, vouvoient davantage leur hiérarchie, tandis que les hommes s’affranchissent plus facilement des frontières.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires