Rentrée 2018 : tout ce qui va changer en septembre Rentrée 2018 : tout ce qui va changer en septembre

L'époque en live

Rentrée 2018 : tout ce qui va changer en septembre par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

5 minutes

Publié le Mercredi 22 Août 2018

Après deux semaines de vacances, le gouvernement fait sa rentrée ce mercredi 22 août. L’occasion pour le Ministre de l’Education nationale, Jean Michel Blanquer, de présenter ses nouveaux projets. Marseillaise obligatoire, "Plan Mercredi"… Tour d'horizon des changements à venir dans les écoles.

#1 Des programmes révisés
Première bonne nouvelle de cette rentrée 2018 : on dit aurevoir au prédicat ! Eh oui, les COD et COI font leur grand retour dans les écoles primaires. Et c’est une bonne nouvelle pour tous les parents (et baby-sitter) qui n’avaient plus du tout le même langage que leurs enfants. Restons dans l’apprentissage du français avec la mise en place d’une dictée quotidienne, pratique fortement conseillée par le Ministre de l’Education Nationale. En mathématiques, même topo : les élèves devront aborder l’addition, la soustraction, la multiplication ET la division dès le CP. De vrais petits génies.

#2 Interdiction du téléphone portable
La loi du 3 août dernier fait déjà grincer des dents les ados, pourtant elle est claire et nette : les smartphones sont désormais interdits dans les cours des écoles et des collèges, à l’appréciation des établissements. Et il en va de même avec tous les objets connectés : montres, tablettes et autres écrans. Seules exceptions : les "usages pédagogiques" qui, pour le moment, étaient interdits. Les élèves handicapés pourront ainsi continuer d'utiliser leurs téléphones à l'école.



#3 Le "Plan Mercredi"
A la rentrée dernière, le gouvernement Macron avait mis en place la semaine de quatre jours, qui n’avait alors pas franchement plu à tout le monde. Pour se rattraper, et permettre aux parents qui travaillent d’occuper leurs enfants le mercredi, il met aujourd’hui en place le "Plan Mercredi". Il permettra aux enfants, de la maternelle au CM2, de faire des activités extra-scolaires avec une ambition éducative. En bref, le gouvernement améliorera l’offre culturelle, sportive et environnementale destinée aux enfants. Le but : assurer l’inclusion et l’accessibilité de tous les enfants, en particulier de ceux en situation de handicap.

#4 La Marseillaise obligatoire
C’est certainement la réforme qui a le plus de mal à passer : à la rentrée, la Marseillaise sera apprise dans toutes les écoles. Les élèves de CE2 devront apprendre par cœur le premier couplet de l’hymne national qui, rappelons-le, est à la base un chant patriotique (on pose ça là) et connaître les principaux symboles républicains.


#5 Un test de niveau au lycée
Avant le mois d’octobre 2018, chaque élève de seconde devra passer un test de positionnement en français et en maths. Bien sûr, les résultats obtenus seront anonymes, et serviront à "identifier les acquis et les besoins" de chacun. Le but : mettre en place un accompagnement personnalisé plus performant. Et pour ce qui en est du nouveau baccalauréat, promesse de campagne du candidat Macron, il faudra attendre la rentrée 2019 pour en voir la couleur. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus