"Réchauffement climatique is coming" : le gouvernement surfe sur la vague "Game of Thrones" pour alerter sur l’urgence climatique "Réchauffement climatique is coming" : le gouvernement surfe sur la vague "Game of Thrones" pour alerter sur l’urgence climatique

L'époque en live

"Réchauffement climatique is coming" : le gouvernement surfe sur la vague "Game of Thrones" pour alerter sur l’urgence climatique par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Dimanche 14 Avril 2019

"Winter is coming"… et le réchauffement climatique aussi. Dans une vidéo diffusée sur Le HuffPost, et largement inspirée de l'univers de "Game of Thrones", la secrétaire d’Etat à la Transition écologique et solidaire Brune Poirson, balaye d’un revers de la main les doutes des climatosceptiques.

Alors que le premier épisode de la huitième et dernière saison de Game of Thrones sera dévoilé dans quelques heures, et que les fans trépignent d’impatience, le gouvernement a décidé de s’emparer du succès de la série pour alerter les Français sur "le vrai mal, le seul qui doit unir l’humanité" : le réchauffement climatique.

Dans une vidéo dévoilée en exclusivité sur le site du HuffPost, le ministère de la Transition écologique, incarné par la secrétaire d’Etat Brune Poirson, met en garde l’opinion publique et prend (enfin) la parole contre les climatosceptiques qui continuent de nier l’existence du réchauffement climatique. "Une grande menace pèse sur l’humanité. Certains en doutent et on peut le regretter", dénonce-t-elle. Donald Trump si tu nous entends…

Un lien entre pop culture et urgence climatique qui n’a rien d’une récupération politique, l’auteur de la saga Game of Thrones, George R.R Martin, ayant lui-même confirmé ce lien dans plusieurs interviews. En octobre 2018, il déclarait au New York Times : "Il y a un certain parallèle. Les gens de Westeros mènent leurs propres batailles pour le pouvoir, le statut et la richesse. Et ces combats détournent tellement leur attention qu’ils finissent par ignorer la menace de ‘l’hiver qui vient’, qui a le potentiel de tous les détruire, ainsi que leur monde". Une intervention qui se passe de décryptage. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires