Congé paternité : qu'en pensent les hommes ?

L'époque en live

Congé paternité : qu'en pensent les hommes ?

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Lundi 19 Février 2018

Tandis que les mères profitent d’un congé maternité de 16 semaines minimum, les pères ne peuvent bénéficier que d’une dizaine de jours. Allongement, meilleure rémunération, obligation : comment réformer le congé paternité ?

Près de 15 ans après sa création, en 2002, le congé paternité est loin de faire l’unanimité. Pour cause : sa durée de 11 jours (18 pour les naissances multiples), jugée trop courte, et sa mauvaise rémunération (variant entre 10 à 86 euros par jour).  Boudé  par 9 papas sur 10, selon Le Parisien, plus de la moitié des parents (61%) le considèrent pourtant comme un "temps important pour créer un lien avec l’enfant", d’après un sondage Yougov relayé par le Huffpost, début février 2018.

Afin  d'"étudier les possibilités d’allongement [et] de meilleure rémunération", la secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, a saisi l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS), au côté de Muriel Pénicaud, Agnès Buzyn et Gérald Darmanin. Le coût de la mesure sera également évalué. "Il ne s’agit pas de dire oui pour faire plaisir à l’opinion ou d’aller vers un totem sans savoir comment le financer", a expliqué la secrétaire d'Etat. Un allongement, peut-être. Mais une obligation ? Certainement pas. "En France, quand vous avez une politique familiale que le gouvernement veut rendre obligatoire, il y a un ressac, il y a un effet de rejet de la population", précise Marlène Schiappa. 

On a demandé leur avis sur le congé paternité aux principaux intéressés : 

Thibaud, 32 ans, journaliste : "Le rendre obligatoire serait une bonne chose"

"J’étais content de sortir du cadre de mon travail mais si j’avais eu la possibilité de rester à la maison plus longtemps, je l’aurais fait. 
Les indemnités devraient être égales à celles perçues par les mères. Il devrait y avoir un minimum correct car pour le moment, ce n’est pas énorme. Mais avec de meilleures conditions, rendre le congé paternité obligatoire serait une excellente chose."

Maxime, 24 ans, étudiant en droit "Un congé paternité plus long mènerait vers une réelle égalité"

"L’accouchement est un traumatisme pour le corps d’une femme. Elle a besoin d’aide à ce moment-là. Rendre le congé paternité obligatoire mènerait vers une réelle égalité, et le cliché de la mère qui reste à la maison pendant que son mari travaille disparaîtrait."

David, 30 ans, instituteur : "On vit des moments uniques"

"Le congé paternité est vraiment important. Il se passe beaucoup de choses durant les premières semaines de vie d'un enfant, on vit des moments uniques. On ne veut rien rater. Il faudrait prolonger le congé des hommes, sans raccourcir le congé maternité, et le rendre obligatoire : c'est nécessaire que le cadre soit fixé légalement. Il y aurait moins de pressions de la part des employeurs, qui hésitent encore à confier des postes à responsabilités aux femmes." 

Laura Carreno-Müller

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus