Que font ces adultes sur des trottinettes ? Que font ces adultes sur des trottinettes ?

L'époque en live

Que font ces adultes sur des trottinettes ? par Erick Grisel

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mardi 14 Août 2018

Les trottinettes envahissent nos rues, certains les emmènent même avec eux dans les transports. Ce qui était considéré comme un jeu pour enfants il y a encore quelques années est devenu l'outil indispensable en ville, et à quel prix.

Droits comme des "i", ils parcourent les grandes villes en frappant du pied le trottoir. Non pas en short, comme l’a récemment prétendu le philosophe Michel Onfray sur Europe 1, fustigeant l’esprit infantile des conducteurs de trottinette mais en costume-cravate, voire en Barbour, façon Manif pour tous. Et bien loin de l’esprit bobo véhiculé par l’objet à roulettes. Chaque année, près d’un million de ces engins se vendent en France, avec un récent engouement pour le modèle électrique. Mais, dans le métro, une amende de 60 euros est prévue pour ceux qui utilisent leur trottinette dans les couloirs souterrains. Et de nombreuses associations se sont créées pour les embêter, parmi lesquelles le groupe Facebook AT (Anti Trottinette) dont les cinq membres hyperactifs prennent un malin plaisir à les taguer. Mais pourquoi tant de haine ? Trottine-man se punit déjà bien assez lui-même en se juchant sur ce jouet. Peut-être devrait-il méditer sur ce message posté par un certain Steeve le Sociologue.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus