Pollution : L’Union Européenne souhaite interdire le plastique à usage unique en 2021 Pollution : L’Union Européenne souhaite interdire le plastique à usage unique en 2021

L'époque en live

Pollution : L’Union Européenne souhaite interdire le plastique à usage unique en 2021

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Jeudi 20 Décembre 2018

Mercredi 19 décembre 2018, un texte inédit a été signé pour interdire les plastiques à usage unique. Coton-tige, paille... Il va falloir leur dire adieu !

Adieu couverts jetables ?  Mercredi 19 décembre 2018, de longues discussions entre le Parlement et la présidence du conseil européen ont conclu un accord provisoire pour lutter contre la pollution principalement liée au plastique d’ici 2021. La Commission européenne accuse ces produits de représenter 70% des déchets marins. Selon Elisabeth Köstinger, ministre autrichienne du développement durable : "il y aura plus de plastique que de poissons dans les océans du monde d’ici 2050 si nous continuons à rejeter du plastique dans la mer au rythme actuel. Nous ne pouvons pas laisser cela se produire."

Produits interdits et recyclage obligatoire
Certains produits à usage unique tels que les cotons-tiges, couverts, assiettes ou encore les pailles seront officiellement interdits. En revanche, des produits comme les emballages plastiques sont appelés à être réduits ou recyclés. Une évolution positive dont Frans Timmermmans, le vice-président de la Commission européenne se félicite : "les Européens sont conscients que les déchets plastiques constituent un énorme problème et l'UE dans son ensemble a fait preuve d'un véritable courage en s'y attaquant, faisant d'elle le leader mondial de la lutte contre les déchets plastiques marins."
L’alliance Rethink Plastic qui regroupe des ONG pour un avenir sans plastique a qualifié cet accord d’un "pas en avant important."  Finalement, le plastique c’est pas fantastique !

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre Politique de Confidentialité et notre Gestion des Cookies.