Permis de conduire : 3 nouvelles mesures entrent en vigueur Permis de conduire : 3 nouvelles mesures entrent en vigueur

L'époque en live

Permis de conduire : 3 nouvelles mesures entrent en vigueur par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mardi 23 Juillet 2019

Lundi 22 juillet 2019, le gouvernement a annoncé les trois premières mesures de la réforme du permis de conduire : permis à 17 ans, conduite sur simulateur et formation sur boîte automatique. Le but ? Baisser de 30 % le coût moyen de l'examen et de réduire les délais pour avoir une place pour l'épreuve qui dépassent dépassent parfois 60 jours.

Annoncées en mai dernier par le Premier ministre, Édouard Philippe, les trois premières mesures de la réforme du permis de conduire entrent en vigueur ce 22 juillet 2019 avec pour objectif la baisse de 30% du coût moyen de l'examen, d'environ 1 800 euros actuellement, et la réduction du délai pour avoir une place pour l'épreuve. 

#1 Le permis à 17 ans 
Jusqu'à présent, les candidats ayant suivi la conduite accompagnée pouvaient passer leur permis à 17 ans et demi, sans avoir le droit de conduire seul avant leur majorité. À partir de ce 22 juillet 2019, ils pourront passer l'examen à 17 ans, toujours sans pouvoir conduire avant leur majorité. L'intérêt de cette mesure ? Inciter les candidats à faire la conduite accompagnée - qui réussisent en général l'épreuve pratique du premier coup - pour leur permettre de faire des économies. 

#2 Simulateur de conduite 
Il présente un avantage en terme de prix : cette pratique est moins onéreuse que les heures de conduite qui incluent le coût du carburant. D'après le gouvernement, sur une formation d'une trentaine d'heures, réaliser dix heures sur simulateur permet d'économiser 135 euros. Aujourd'hui, la majorité des auto-écoles en sont équipées, les autres devront s'y mettre rapidement. Cette exercice permet aussi aux jeunes d'effectuer leurs premiers coups de volant sereinement avant de se jeter sur les autoroutes. 

#3 Boîte automatique 
Contrairement aux boîtes manuelles, la formation sur boîte automatique est plus simple et nécessite moins d'heures de pratique : 13 heures au lieu de 20, donc moins chère. "Dans les cinq prochaines années, on aura que des boîtes automatiques. Donc c'est une bonne chose, on se met sur le profil de la transition écologique et des futurs véhicules", estime Patrice Bessone, la président du CNPA-Education routière, premier syndicat de patrons d'auto-écoles.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires