Parité hommes-femmes : l’énorme retard de la science Parité hommes-femmes : l’énorme retard de la science

L'époque en live

Parité femmes-hommes : le secteur scientifique à la ramasse par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Jeudi 26 Avril 2018

Selon une étude australienne parue dans la revue PLOS Biology le 19 avril 2018, les femmes sont très mal représentées dans le domaine des sciences. Pire : de nombreuses spécialités de recherche n’atteindront pas la parité au cours du XXIème siècle...

L'égalité femmes-hommes dans le monde de la science ? Ce n’est pas demain la veille. Des chercheurs de l’université de Melbourne ont comptabilisé les femmes parmi les auteurs d’études scientifiques publiées entre 2002 et 2016. Et viennent de dévoiler quelques chiffres alarmants. Exemples : pour que les mathématiciennes soient aussi nombreuses que leurs confrères, il faudrait attendre 60 ans, et 131 ans dans le champ de l'astrophysique. Et ça ne va pas mieux du côté de la tech : en informatique, la parité ne sera atteinte que dans… 280 ans ! Sur les 115 disciplines scientifiques passées au crible par les chercheurs (technologie, mathématiques, médecine…), 87 sont quasi-entièrement représentées par des hommes. Les femmes n’étant surreprésentées que dans cinq de ces disciplines, majoritairement liées à l’obstétrique et à l’infirmerie. Deux secteurs du "care", le domaine du soin à la personne (puériculture, aide aux personnes âgées...), traditionnellement dévolu aux femmes...

Avec cette étude, les chercheurs tentent d’alerter sur le fossé entre les genres : "La plupart des travaux précédents concluaient que le fossé entre les genres est moindre aujourd’hui que par le passé, donnant l’impression qu’il y aura bientôt un nombre égal de chercheurs masculins et féminins (…)". Or, il n’en est rien. Et même s’il y a eu des progrès dans certaines disciplines, telles que l’anthropologie ou la santé publique, si aucune action d'ampleur n'est menée, nous avons encore plusieurs siècles d’inégalité devant nous. 

via GIPHY

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus