Nous Toutes : une marche contre les violences faites aux femmes organisée le 23 novembre 2019 Nous Toutes : une marche contre les violences faites aux femmes organisée le 23 novembre 2019

L'époque en live

Nous Toutes : une marche contre les violences faites aux femmes organisée le 23 novembre 2019 par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mardi 17 Septembre 2019

Alors qu’une 104ème femme a été tuée par son compagnon le lundi 9 septembre 2019 dans les Bouches-du-Rhône, le collectif Nous Toutes appellent les Français.es à marcher un nouvelle fois contre les violences sexistes et sexuelles.

104 : c’est le nombre de femmes tuées par son conjoint ou ex-conjoint depuis le début de l’année 2019 en France. En 2018, la centième victime avait été déplorée en octobre. Cette année, c’est en août qu’a été atteint ce pallier, faisant craindre un triste record. Et pour cause, selon un récent sondage Odoxa, une femme sur deux a déjà subi une violence, du harcèlement ou une agression sexuel.le.s en France. Aussi, à en croire les derniers chiffres, 93 000 femmes y sont victimes de viols ou de tentatives de viol chaque année. Pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles, le collectif Nous Toutes appelle à une nouvelle marche, "la plus grande de l’histoire de France". Elle sera organisée le 23 novembre 2019 à Paris mais, comme l’année dernière, d’autres villes françaises devraient rapidement rejoindre le mouvement violet de l’association.

En 2018, la toute première manifestation contre les violences faites aux femmes avait eu lieu dans une cinquantaine de métropoles. A Paris, elle avait réuni 50 000 personnes selon les organisateur.trice.s. Le 23 novembre prochain, le cortège partira à 14 heures mais le point de rendez-vous n’a pas encore été fixé. Il devrait rapidement l’être via la page Facebook de l’évènement. A l’heure où un Grenelle des violences conjugales est organisé en France et où le gouvernement a fait du sujet sa grande cause nationale, une femme meurt tous les deux jours sous les coups de son mari ou ex-mari. Il est donc grand temps de marcher. Et d'avancer rapidement. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires