"Noire n’est pas mon métier" : 16 actrices signent un manifeste contre le racisme et le sexisme au ciné "Noire n’est pas mon métier" : 16 actrices signent un manifeste contre le racisme et le sexisme au ciné

L'époque en live

"Noire n’est pas mon métier" : 16 actrices signent un manifeste contre le racisme et le sexisme au ciné par Anne Lods

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Vendredi 4 Mai 2018

Réunies par Aïssa Maïga, seize actrices françaises, noires et métisses, collaborent dans un ouvrage paru le jeudi 3 mai 2018. A travers "Noire n’est pas mon métier", elles dénoncent le racisme et le sexisme dont elles sont victimes dans le cinéma français.

"Vous parlez africain ?" Voilà une question à laquelle Nadège Beausson-Diagne, qui a notamment joué dans Rien à déclarer ou Podium, a dû répondre lors d’un casting. Et elle n'est pas un cas isolé. A quelques jours du Festival de Cannes, Aïssa Maïga s’est entourée de quinze actrices noires et métisses, afin de mettre en lumière la double-discrimination à laquelle elles doivent faire face. Noire n’est pas mon métier est un recueil de témoignages sur la difficulté d’être une femme de couleur dans le septième art. Et le constat est terrible : jamais une femme noire n’a eu de premier rôle. "Aujourd’hui, on ne peut pas monter un financement de film sur une actrice noire, a expliqué Sonia Rolland au micro de France Inter le 4 mai 2018. Un noir, oui : Omar Sy, et c’est le seul". Les femmes, quant à elles, sont écartées des castings, effacées des affiches, ou encore condamnées à jouer des caricatures. Sans parler de leur salaire, plus bas que celui des autres actrices. Révoltant, même si le livre assume une belle part d'humour et prend le parti de ne dénoncer personne. "On ne balance aucun nom, a déclaré Aïssa Maïga sur France Inter. On est là pour dénoncer un système qui perdure depuis trop longtemps". En espérant que le message arrive une bonne fois pour toutes aux oreilles des décideurs du secteur.

"Noire n'est pas mon métier", aux Editions du Seuil (17 euros)

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus