L'époque en live

Elections américaines 2018 : qui sont ces candidats issus de minorités qui bousculent Donald Trump ? par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mercredi 7 Novembre 2018

Les résultats des élections américaines de mi-mandat, ce mardi 6 novembre 2018, ont fait entrer dans l'Histoire des candidats issus de minorités pour la première fois : de la plus jeune femme jamais élue au Congrès, au premier gouverneur gay, en passant par les premières femmes musulmanes à siéger dans cette assemblée... Découvrez la liste des candidats qui font sauter des barrières aux Etats-Unis.

Les Américains se sont largement prononcés à l'encontre de Donald Trump à l'occasion des élections de mi-mandat (appelées Midterms aux États-Unis) qui ont eu lieu dans la nuit du 6 au 7 novembre heure française. Même si le président républicain dément sa défaite, revendiquant un "immense succès", les démocrates seront majoritaires à la Chambre des représentants pour les deux années à venir. Ce qui l'obligera à trouver des compromis sur les questions budgétaires. Mais ce sufrage a aussi permis à des candidats issus de minorités non-blanches, LGBTQI+ et musulmanes d'accèder à la Chambre des représentants, Alexandria Ocasio-Cortez, en tête. 

#1 Alexandria Ocasio-Cortez, plus jeune femme élue au Congrès américain
Cette jeune hispanique et ancienne serveuse de 29 ans, originaire du Bronx - le quartier défavorisé de New York - est la plus jeune femme élue au Congrès américain. La New-Yorkaise avait lancé sa campagne en mai dernier avec un clip dans lequel elle commençait par : "les femmes comme moi ne sont pas censées se présenter à une élection", avant de rappeller ses origines modestes. Celle qui a soutenu Bernie Sanders en 2016 a reçu 78 % des voix dans le 14ème district de New York, à cheval entre le Queens et le Bronx. Elle a pour objectif de défendre les personnes les moins privilégiées, avec un programme basé sur une couverture santé pour tous, l'accès à des logements abordables et des universités publiques gratuites. Nouvelle égérie du partie démocrate, Alexandria Ocasio-Cortez porte régulièrement un rouge à lèvres rouge vif comme un instrument de protestation... envers la politique mise en place par Donald Trump

#2 Jared Polis, premier gouverneur homosexuel
Après sa victoire dans l'état du Colorado, Jared Polis devient le premier gouverneur homosexuel de l’histoire des Etats-Unis. Ce père de deux enfants, âgé de 43 ans, défend notamment un accès gratuit aux crèches et maternelles, une couverture médicale universelle, et le passage à 100% vers les énergies renouvelables pour le Colorado. Il succède ainsi au démocrate John Hickenlooper, gouverneur depuis 2011.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Voting, it’s as easy as...

Une publication partagée par Jared Polis (@jaredpolis) le

#3 Ilhan Omar et Rashida Tlaib, deux femmes musulmanes entrent au Congrès 
À l'issue des élections de mi-mandat, elles sont les premières femmes de confession musulmane à être élues à la Chambre des représentants. Ihlan Omar, américano-somalienne de 36 ans, a été élue dans le Minnesota. "Je suis musulmane et je suis noire (…) et j’ai décidé d’être candidate, parce que je voulais montrer ce qu’est une démocratie représentative", expliquait-elle en septembre dernier au magazine Elle US. Elle prône une éducation gratuite, un accès au logement pour tous et une réforme du système judiciaire.

Rashida Tlaib, fille de Palestiniens, a été élue dans une circonscription du Michigan. "Je suis candidate à cause des injustices et parce que mes garçons s’interrogent sur leur identité", déclarait-elle en août à la chaîne américaine ABC. Elle est favorable à la création d’un SMIC à 15 dollars de l’heure ou encore un accès universel à la santé. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

My Adam.

Une publication partagée par Rashida Tlaib (@rashidatlaib) le

#4 Sharice Davids et Deb Haaland, deux Amérindiennes élues pour la première fois au Congrès
Elle sont devenues les deux premières femmes amérindiennes jamais élues au Congrès. Sharice Davids, homosexuelle de 38 ans et démocrate du Kansas, l'a emporté face au républicain Kevin Yoder.

Deb Haaland est quant à elle une mère célibataire issue de la tribu Laguna Pueblo, qui a vaincu l’alcoolisme et subsisté grâce à des bons d’alimentation. Elle a notamment fait campagne contre des élus qui, selon elle, ne représentent pas les autres minorités dans l’Amérique de Donald Trump

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus