Meghan Markle : pourquoi tant d'acharnement sur les réseaux sociaux ? Meghan Markle : pourquoi tant d'acharnement sur les réseaux sociaux ?

L'époque en live

Meghan Markle : pourquoi suscite-t-elle autant d'acharnement médiatique ? par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mardi 10 Décembre 2019

Après Hillary Clinton, Kim Kardashian et Naomi Campbell, c'est au tour de Daniel Radcliffe de défendre Meghan Markle. Victime d'un lynchage médiatique, le couple britannique a pris une pause de six semaines de leurs fonctions royales suite aux nombreuses critiques. Mais qu'ont-ils fait pour mériter ça ?

Dans un entretien à ITV, Meghan Markle et le prince Harry sont revenus sur la pression médiatique dont ils souffrent. Dans cette interview, la duchesse de Sussex évoque cette pression constante qu'elle subit en tant que jeune mariée et mère. Quant au prince Harry, il aborde sa relation en dents de scie avec son frère le prince William. Pour surmonter cette passe difficile, le couple s'est accordé une pause de six semaines afin de se rendre aux Etats-Unis avec Archie pour passer quelques jours auprès de la mère de la duchesse.

Alors, d'où vient cet acharnement ? 
Depuis son arrivée dans la famille royale, Meghan Markle tente de maîtriser le protocole royal. Et ce n'est pas simple. Passer de citoyenne américaine à l’une des familles les plus importantes du monde ne serait facile pour personne. Et après un an et demi de mariage avec le prince Harry, la duchesse est devenue une cible récurrente pour la presse people du monde entier. Critiquée à plusieurs reprises pour ses choix vestimentaires : robes à épaules dénudées, vernis à ongles noir et jean lors de sa tournée en Afrique (qui va la blâmer ?), elle a encore beaucoup à apprendre.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Day 2 in Cape Town! ????????

Une publication partagée par Meghan Markle (@hrhofsussex) le

Outre le côté vestimentaire, Meghan Markle s'est attirée les foudres des tabloids anglais lors de son luxueux séjour à New York en février dernier pour célébrer la future naissance de son premier enfant. Entre les frais de la chambre d'hôtel, des restaurants et du jet privé, la baby shower serait estimée à près de 500 000€. Plutôt surprenant quand on connaît l'engagement de Meghan Markle en faveur de la protection la planète. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Earlier this week The Duchess of Sussex visited the women of @LuminaryBakery as they celebrated the opening of their new location. It was a special moment to acknowledge the spirit of Luminary and their remarkable business model that opens its arms to women from vulnerable circumstances (be it abuse, poverty, trafficking, marginalisation) and equips them with the job skills and confidence to succeed. Having sat down with @luminarybakery at their flagship location earlier this year and from that inspiring visit choosing to feature them as #ForcesForChange in the September issue of @britishvogue, Her Royal Highness was proud to be invited to attend the launch of their second bakery. This addition will enable the organisation to provide services, support and mentoring for four times the number of women. Luminary Bakery - a sustainable grassroots organisation in the heart of London - is a beautiful example of community and uplifting those during hardship for the greater good. If you find yourself in the area, please visit and support the women of @LuminaryBakery to enjoy their delicious baked goods and to see the impactful work they’re doing. Video © SussexRoyal

Une publication partagée par The Duke and Duchess of Sussex (@sussexroyal) le

Dans un communiqué de presse diffusé le 13 novembre 2019, Meghan Markle, le prince Harry et le petit Archie ont annoncé qu'ils feraient bande à part pour Noël. "Après avoir célébré les deux derniers à Sandringham, leurs altesses royales profiteront des vacances de cette année, dans une nouvelle famille, avec la mère de la duchesse, Doria Ragland”, pouvait-on y lire. Cela signifie qu’Archie passera ses premières fêtes de fin d’année aux Etats-Unis et non pas au Royaume-Uni, et que Meghan Markle et le prince Harry ne passeront pas Noël auprès de la reine Elisabeth II à Sandrigham, comme le veut la tradition. De quoi alimenter un peu plus les critiques...

Des célébrités volent au secours de la famille royale britannique
Dans une interview diffusée le 6 décembre dernier, Daniel Radcliffe s'est exprimé sur cet acharnement médiatique. Sur le plateau de People Now, l’acteur a confié se sentir "terriblement mal" pour l’épouse du Prince Harry. "Même si je ne suis pas un fan de l'institution monarchique, j'ai énormément de respect et d'empathie pour la famille royale", enchaîne Daniel Radcliffe "J’ai toujours pensé que leur relation était saine. Je me disais : "C’est une femme qui doit vraiment vous aimer pour s'impliquer dans une vie pareille." Cela doit être fou", conclut le Britannique. Avant lui, d'autres stars comme Kim Kardashian, Hillary Clinton et Naomi Campbell ont eux-aussi pris la défense de la duchesse de Sussex. Le mannequin anglais avait déclaré : "je ne sais pas comment Meghan Markle compose avec ça, et je suis vraiment contente qu’elle ait entamé des poursuites judiciaires pour se défendre". Affaire à suivre...

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires