Fact checking : bientôt une appli pour vérifier les discours des politiques en temps réel ? Fact checking : bientôt une appli pour vérifier les discours des politiques en temps réel ?

L'époque en live

Fact checking : bientôt une appli pour vérifier les discours des politiques en temps réel ? par Sarah Ben Ali

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mercredi 30 Janvier 2019

L’université de Duke, aux Etats-Unis, a annoncé la création d’une application capable de faire du fact checking (ou vérification des faits) en temps réel. Un dispositif qui pourrait empêcher que des personnalités, notamment politiques, ne profèrent des mensonges en direct, sans contradiction.

Selon le Washington Post, rien qu'en 2017, le président étatsunien Donald Trump a proféré près de 2000 mensonges. Un chiffre qui a alarmé les chercheurs de la prestigieuse université de Duke. Ces derniers ont, du coup, mis au point une application capable de faire du fact checking en temps réel. Une information rapportée par le journaliste Amicet Mbida dans la matinale d’Europe 1, le 22 janvier 2019. "Ça fonctionnera un peu comme l’application Shazam, explique le journaliste. Elle va écouter le discours du politique, retranscrire tout ce qui y est dit, l’analyser et afficher des petites bulles : 'Attention, ce n’est pas tout à fait vrai. Il oublie de prendre en compte tel ou tel point… Ce chiffre n’a jamais été démontré. Il y a même telle ou telle étude qui dit le contraire'". L'application sera accessible sur les smartphones et les tablettes et fait ainsi office de détecteur de mensonges relatives aux données publiques.

Petit inconvénient : incapable de croiser les sources, l’application s’appuiant sur une base de données déjà vérifiées par des spécialistes. Ce qui implique que l’information doit déjà avoir été avancée pour être vérifiée. On attend quand même avec impatience la première version, disponible au printemps prochain. Les chaînes d’infos iront-elles jusqu’à en faire usage ? Suspense…

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre Politique de Confidentialité et notre Gestion des Cookies.