Les personnes qui postent des selfies seraient moins sympathiques que ceux qui ne le font pas Les personnes qui postent des selfies seraient moins sympathiques que ceux qui ne le font pas

L'époque en live

Les personnes qui postent des selfies seraient moins sympathiques que les autres

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Vendredi 30 Août 2019

Vous postez des selfies ? Selon une étude, cette pratique en dirait long sur vous … Notamment sur votre capital sympathie. On vous explique.

Selon une étude menée par la Washington State University, les personnes qui prennent des selfies et les publient sur les réseaux seraient perçues par les autres comme moins sympathiques, moins sûres d’elles et moins ouvertes aux autres, comparées à celles qui postent des photos où elles sont photographiées par autrui. Ces dernières seraient au contraire perçues comme plus performantes, plus sociables, cool et fiables. Plus encore, pour les internautes, elles seraient plus susceptibles d’être de bonnes amies. 

"Même lorsque les deux feed avaient un contenu similaire, comme une impression d’accomplissement personnel ou beaucoup de voyages, les sentiments sur les personnes qui publiaient des selfies étaient négatifs, tandis que ceux sur celles qui postaient des portraits d’eux étaient positifs, a expliqué Chris Barry, professeur de psychologie et auteur principal de l’étude. Cela montre qu'il existe certains signaux visuels, indépendamment du contexte, qui suscitent immédiatement une réponse positive ou négative sur les réseaux sociaux."

Pour réaliser cette étude, deux groupes d’élèves ont été réquisitionnés. Le premier, composé de trente étudiants d’une université publique du sud de l’état, a été invité à compléter un questionnaire de personnalité et a autorisé les chercheurs à avoir accès à leurs trente dernières publications Instagram. Le deuxième groupe, composé de 119 étudiants du nord de l’état, a évalué les profils du premier groupe sur 13 critères : l’estime de soi, le succès, l’égocentrisme … En analysant les résultats, les chercheurs ont constaté que les étudiants qui publiaient des photos d’eux posées dégageaient donc quelque chose de plus positif que ceux qui publiaient des selfies. Pourquoi ? La première théorie des chercheurs est d’abord que si les réactions sont positives au sujet des photos posées, c’est parce que l’individu y apparaît comme plus naturel, comme si le visiteur le voyait dans la vraie vie. Enfin, les selfies étant moins courants que les portraits, leur deuxième théorie porterait sur le fait qu’on y remarquerait plus facilement de choses inhabituelles. Gare à vos arrières-plans, donc... ! 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires