Les huskies, de plus en plus délaissés par les fans de "Game of Thrones"

L'époque en live

Les huskies, de plus en plus délaissés par les fans de "Game of Thrones"

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Lundi 12 Février 2018

La fièvre Game of Thrones est loin de faire des heureux… surtout du côté des animaux. Pour imiter la famille Stark, dont l’emblème est le loup, certains fans ont adopté des huskies mais aussi des malamutes… en oubliant qu’avoir un animal de compagnie n’est pas une tendance, c'est un véritable engagement. Dépassés par l’entretien que demandent ces chiens de race, ils les abandonnent très vite. Très énergiques et dépendants, ces canidés ne sont pas les compagnons idéaux pour les citadins. 

Depuis le début de la série, le refuge de Battersea pour chiens et chats, au Royaume-Uni, a remarqué une vague d’abandons, en seulement 3 ans, de 2010 à 2013. Selon The Independent, le nombre d’huskies et de malamutes recueillis par le refuge a presque doublé, (rappelons que le premier épisode de Game of Thrones a été diffusé en 2011). "La plupart du temps, les propriétaires ne sont pas irresponsables, ils n’ont juste pas les moyens de payer les factures du vétérinaire", explique la porte-parole du refuge, Alice Christie. Et le printemps serait la saison choisie par les propriétaires pour se débarrasser de leurs quadrupèdes. "On accueille plus de chiens dans nos locaux aux alentours du mois de mars […] on pense qu’ils ont pu être offerts à Noël, en guise de cadeaux", signale Becky Fisher, responsable des adoptions et du bien-être des animaux du refuge. 

Un phénomène qui est loin d’être nouveau. Si Tyrion Lannister est plus lion que loup dans Game of Thrones, l’acteur qui l’interprète, Peter Dinklage, a interpellé les fans de la série pour aider les toutous. "Bon nombre d'entre vous achetez des huskies en raison de l'immense popularité des loups […] Surtout, assurez-vous que vous êtes prêts à une telle responsabilité et rappelez-vous de toujours, toujours adopter un chien d'un refuge", a lancé le comédien et militant dans un communiqué pour l’association PETA (People for the Ethical Treatment of Animals, ndlr).  Rappelons que les animaux sont des êtres vivants, et non des objets, qui impliquent d’énormes responsabilités (mais aussi beaucoup d’amour et de bonheur).  


Laura Carreno-Müller

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus