Les femmes parlent deux fois moins que les hommes dans les médias Les femmes parlent deux fois moins que les hommes dans les médias

L'époque en live

Les femmes parlent deux fois moins que les hommes dans les médias par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Mardi 5 Mars 2019

Les médias, un paradis sexiste même en 2019 ? Il faut croire. D'après les derniers chiffres de l’Institut national de l’audiovisuel, les hommes parlent deux fois plus que les femmes à la télévision et à la radio. Retour sur ces chiffres.

Ce lundi 4 mars 2019, l’INA, l’Institut national de l’audiovisuel, a dévoilé ses chiffres concernant la parité femmes-hommes. Et ils ne sont pas beaux à voir. Selon les experts, les femmes parlent aujourd’hui encore deux fois moins que les hommes dans les médias. A la télévision, leurs prises de parole représentent moins d’un tiers du temps accordé (32,7%), et à la radio, ce chiffre tombe à 31,2%.

Pour en arriver à un tel constat, les experts de l’INA ont décortiqué plus de 700 000 heures de programmes. Pour cela, ils ont eu recours à un système de détection automatique des voix d'hommes et de femmes ainsi qu’à des méthodes d’intelligence artificielle. Conclusions : si la parité est presque atteinte sur les chaînes et ondes qui ciblent un public féminin (Téva ou Chérie 25 par exemple), les chaînes sportives elles, sont à la traîne. Mais il y a une bonne nouvelle du côté de la télé. Bien que les femmes se soient moins exprimées que les hommes à la télévision cette année, leur temps de parole a augmenté de 4,7% entre 2010 et 2018. La hausse la plus visible se fait sur les chaînes publiques qui observent une hausse du temps de parole des femmes de 7,2%. Sur les trois premières marches du podium, France 24 avec 45%, M6 avec 40,5% et TF1 avec 35,6%. Côté radio, l’INA a observé une progression de 9,2% du temps de parole accordé aux femmes sur une période allant de 2001 à 2018. Elles s’expriment plus majoritairement sur les stations publiques comme sur RFI, qui obient un taux de 33,2%, mais leur présence est beaucoup moins forte sur les stations comme RMC (16,9%) et Skyrock (16,2%), qui elles, arrivent en bas du classement. Encore un effort donc.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires