Les femmes mentent sur leur salaire quand elles gagnent plus que leur compagnon Les femmes mentent sur leur salaire quand elles gagnent plus que leur compagnon

L'époque en live

Les femmes mentent sur leur salaire quand elles gagnent plus que leur compagnon

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Lundi 11 Mars 2019

Une étude menée par le Bureau du recensement des Etats-Unis s’est intéressée aux différences salariales au sein des couples hétérosexuels. Elle démontre que, pour ne pas heurter la sensibilité de leur partenaire, les femmes mentent sur leur salaire quand elles rapportent le plus à la maison.

Marta Murray-Close et Misty L. Heggeness, représentantes de la division de la statistique sociale, économique et du logement au Bureau du recensement des Etats-Unis, ont publié une étude intitulée "Manning up and womaning down: How husbands and wives report their earnings when she earns more".  Elle s'intéresse notamment aux rapports humains au sein d'un groupe normé et comment cette appartenance peut influer sur leur comportement. Résultat de l'enquête : les normes liées à la société patriarcale persistent. L’étude, publiée il y a quelques mois, démontre que les femmes au sein d’un couple hétérosexuel ont tendance à y adhérer. Et ça se vérifie au niveau financier. Les femmes ont tendance à diminuer la valeur de leur salaire de 1,5%, un phénomène que les chercheuses nomment le "womaning down".  Tandis que pour les hommes, c'est tout le contraire. Lorsqu'ils gagnent moins que leur bien-aimée, ils augmentent la valeur de leur salaire de 2,9%, c'est le "manning up". Les données d’enquête révèlent également que les hommes évitent de se marier avec une femme susceptible de gagner plus qu’eux.

Pourquoi ? Car le stéréotype de genre veut que l'homme soit la personne qui subvient aux besoins de la famille... Une idée qui reste encore bien ancrée dans la mentalité des couples héterosexuels. En France, environ un quart des femmes gagnent plus que leur compagnon. Dans les années 80, elles n'étaient que 10% dans ce cas. Si de nos jours les femmes sont en moyenne plus diplômées que les hommes, les postes à hautes responsabilités, eux, sont encore en majorité réservés aux hommes...

Ophélie Manya

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires