Le coliving : la colocation 2.0 qui fait fureur en ville Le coliving : la colocation 2.0 qui fait fureur en ville

L'époque en live

Le coliving : la colocation 2.0 qui fait fureur en ville par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Jeudi 30 Mai 2019

Fraîchement débarqué des Etats-Unis, le coliving est au croisement entre la colocation et le coworking. Un lieu de vie sur mesure qui s’adresse en priorité aux millennials, et qui entend bien gagner du terrain dans l’Hexagone. Zoom sur cette nouvelle manière d’habiter les métropoles.

Tout.e citadin.e qui se respecte le sait, trouver un logement décent en ville est un véritable parcours du combattant. Mais avec l’apparition du coliving, un nouveau concept tout droit venu des Etats-Unis, les choses devraient bientôt être plus simples. Le principe : vivre à plusieurs dans un appartement, ou une maison, avec des services mutualisés, des parties communes et de vraies espaces privés. Une sorte de colocation du futur avec, en prime, des options supplémentaires dignes des hôtels étoilés. Espaces de travail, salles de sport, barbecues, piscines… Autant de services compris dans le loyer qui s’adaptent aux besoins des millennials. Et qui offrent une toute nouvelle expérience de l’immobilier.

Un service à la carte

Avec le coliving, les locataires cherchent avant tout à partager leur quotidien avec des personnes qui leur ressemblent. La résidence peut donc être spécialisée dans le domaine culinaire et proposer des cours de cuisine, disposer d’un barbecue ou d’une plancha. Certaines sont même aujourd’hui spécialisées dans le bien-être ou dans le sport, offrant ainsi aux locataires divers équipements sportifs (salle de sport, abonnement aux chaînes sportives, proche d’infrastructures sportives…). Un service à la carte qui, à l’heure de la vie nomade et du télétravail, plaît de plus en plus aux jeunes actifs, attirés par les facilités économiques que ces résidences offrent.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by LIME LIVING SPACES (@limelivingspaces) on

Une solution économique

En plus d’offrir une certaine flexibilité- pas besoin de signer un bail pour vivre en coliving-, les résidences permettent surtout de bien s’entendre avec son banquier. Pour les moins chères d’entre elles, comptez environ 700€ par mois tout compris, puisqu’en choisissant d’y poser vos valises, vous dites aurevoir aux factures d’internet, d’eau et d’électricité. De quoi faire des économies durablement.

Le coliving en France

Si le coliving cartonne depuis quelques années Outre-Atlantique, il reste pour le moment inconnu de la plupart des Français. Pourtant, l’offre est déjà assez large, notamment en région parisienne où Colonies et La Casa règnent sur le marché grâce à des propositions toujours plus larges et des prix (très) attractifs. Au Pays Basque, Lime propose cinq suites en plein centre-ville de Bayonne et à Marseille, The Babel Community loue des logements allant du studio au luxueux T1 dans une résidence idéalement située sur le Vieux-Port. Une colocation de luxe, donc.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by joinlacasa (@joinlacasa) on

Coliving en région parisienne : Colonies et La Casa, à Bayonne : Lime et à Marseille : The Babel Community.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires