La PMA pour toutes adoptée par l’Assemblée nationale La PMA pour toutes adoptée par l’Assemblée nationale

L'époque en live

La PMA pour toutes adoptée par l’Assemblée nationale par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Samedi 28 Septembre 2019

Voilà une première grande étape de franchie. Ce vendredi 27 septembre 2019, l’Assemblée nationale a définitivement adopté la PMA pour toutes, n'en déplaise à ses détracteurs.

Depuis le 24 septembre 2019, les débats s’enchaînent à l’Assemblée nationale et les anti-PMA sont vent debout. Mais les discours et les arguments sur la place du père dans le schéma familial n'ont finalement pas eu raison de la PMA pour toutes. Le 27 septembre 2019, les député.e.s français.es l’ont définitivement adoptée en première lecture à 55 votes pour, 17 contre et trois abstentions. La procréation médicalement assistée sera donc désormais accessible aux femmes seules et aux couples de femmes en France et devrait, normalement, être remboursée par la Sécurité sociale. Une première victoire.

La PMA pour toutes est la première mesure phare du projet de loi bioéthique du gouvernement d’Emmanuel Macron a être approuvée. De nombreux autres points, comme la levée d’anonymat du don de sperme et celle de l’interdiction de conservation des ovocytes sous réserve d’une limite d’âge, sont toujours sur le bureau de l’Assemblée nationale. Et les discussions s’annoncent encore houleuses. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires