La notion de troisième genre arrive aux Pays-Bas La notion de troisième genre arrive aux Pays-Bas

L'époque en live

La notion de troisième genre arrive aux Pays-Bas par Ophélie Manya

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Bonne nouvelle : aux Pays-Bas, une personne intersexe a obtenu le droit de ne pas être identifiée comme homme ou femme sur son acte de naissance. Un pas en avant inédit pour la législation néerlandaise.

Les temps changent aux Pays-Bas. Alors qu’en 2007, un citoyen néerlandais s’était vu refuser la non-binarité par la plus haute juridiction néerlandaise (le Hoge Raad), lundi 28 mai 2018, le tribunal du district de Limburg a accordé le droit à une personne intersexe de n'être qualifiée ni comme homme, ni comme femme, mais "indéterminée" sur son acte de naissance. "En raison des développements sociaux et juridiques actuels, le moment est venu pour la reconnaissance d’un troisième genre", a déclaré le tribunal. En 1961, lors de la naissance de la personne plaignante, son sexe n’avait pas pu être déterminé. "Les parents ont alors décidé de l’identifier en tant qu'homme pour rendre les choses plus faciles", explique le communiqué du tribunal qui précise que, pour que cette décision de justice s'applique pour tout le monde, un amendement de la loi sera nécessaire.

L’intersexuation est une ambiguïté sexuelle visible au niveau des organes génitaux, qui, à la naissance, n’ont la forme ni d’un pénis, ni d’un vagin. Dans plusieurs pays, le genre neutre, ou troisième genre, est déjà reconnu légalement. C’est le cas de l’Australie, de l’Inde, de la Malaisie, du Népal, de la Thaïlande de l’Allemagne et de la Suisse. Depuis 2011, en France, une circulaire permet aux parents d’un enfant intersexué de ne pas indiquer son sexe auprès de l'Etat civil jusqu’à ses deux ans. Une fois les deux bougies soufflées, il faut malheureusement rentrer dans l’une des deux cases…

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus