Kobe Bryant : qui était celui qu'on surnomme "The Black Mamba" ? Kobe Bryant : qui était celui qu'on surnomme "The Black Mamba" ?

L'époque en live

Kobe Bryant : qui était celui qu'on surnomme "The Black Mamba" ? par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Lundi 27 Janvier 2020

Ce 26 janvier 2019, le basketteur des Lakers de Los Angeles est mort dans le crash de son hélicoptère en Californie avec sa fille Gianna. Reconverti dans la production de documentaires à la fin de sa carrière, qui était la légende qu'on surnomme "The Black Mamba" ?

C'est une triste nouvelle qui a ému les réseaux sociaux ce dimanche 26 janvier 2019. Kobe Bryant, légende du basketball et quintuple champion NBA, est décédé dans un crash d'hélicoptère en Californie, avec huit autres personnes, dont sa fille Gianna Maria Onore alors âgée de 13 ans. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Cette photo signifie tellement de choses. ????

Une publication partagée par KOPP92i (@boobaofficial) le

Salué par de nombreux artistes et sportifs dont Neymar, Kylian Mbappé ou encore LeBron James, Kobe Bryant était considéré, à 41 ans, comme un des plus grands sportifs des dernières décennies. Après avoir passé une partie de son enfance en Italie, il devient en 2008 et 2012 double champion olympique avec l'équipe des États-Unis et est élu meilleur joueur des années 2000 par la NBA avec 18 participations au All Star Game. Un record. Après une affaire de viol survenue en 2003 dont le procès sera finalement annulé, le joueur s’attribue lui-même le surnom de "The Black Mamba" - inspiré du serpent dans le film Kill Bill de Quentin Tarantino - en référence à son jeu extrêment agressif et à sa défense redoutable lors de son procès. Retraité depuis avril 2016, Kobe Bryant s'était lancé dans la production de documentaires et a remporté l'Oscar du meilleur court-métrage d'animation en 2018 pour Dear Basketball, co-réalisé avec Glen Kean. Celui que l'on surnommait également l'étoile filante de la NBA brille désormais parmi les étoiles.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires