Pansexualité : Janelle Monáe casse la Toile en révélant son orientation sexuelle Pansexualité : Janelle Monáe casse la Toile en révélant son orientation sexuelle

L'époque en live

Pansexualité : Janelle Monáe casse la Toile en révélant son orientation sexuelle par Laura Carreno-Müller

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Vendredi 27 Avril 2018

C'est officiel : Janelle Monáe est pansexuelle, libre d'aimer qui elle le souhaite, peu importe le sexe de son ou sa partenaire. Et si la chanteuse et actrice n’est pas la première à revendiquer son orientation sexuelle, Miley Cyrus et Cara Delevingne ont déjà évoqué leur “fluidité“ auparavant, la pansexualité reste trop souvent synonyme d'une bisexualité 2.0. On vous explique la différence.

Alerte arc-en-ciel : Janelle Monáe a fait son coming-out. Dans une interview pour le magazine Rolling Stone, publiée le 26 avril 2018, la chanteuse a avoué être pansexuelle. "J’ai lu sur la pansexualité et je m’y identifie", explique-t-elle. Une déclaration qui a enflammé les Internets : à peine 24 heures plus tard, les recherches Google sur le sujet ont explosé : le dictionnaire en ligne de Merriam-Webster a vu les siennes augmenter de 11 000%. Parce que même en 2018, la pansexualité est encore méconnue.

Loin d’être la seule

Mais Janelle Monáe n’est pas la première à parler pansexualité. En août 2015, Miley Cyrus était l’une des premières stars mainstream à révéler sa sexualité jugée “atypique“. "Je suis très ouverte pour le dire, je suis pansexuelle", confiait-elle à ELLE UK. Avant elle, c’était Jazz Jennings, YouTubeuse et militante LGBT américaine, qui en parlait dans une autre interview pour Cosmopolitan. "Il n’y a pas de limites, je peux sortir avec n’importe qui. J’aime les gens pour leur âme", avait-elle alors précisé.
Aimer sans se soucier du sexe : le concept fait que la pansexualité est trop souvent confondue avec la bisexualité, qui n'est pas qu'une préférence sexuelle. La bisexualité est aussi un terme générique regroupant d'autres orientations.  

Si la nuance n’est pas toujours évidente, elle est pourtant bien là. Quand on est bisexuel(le), on aime les femmes et les hommes. Du côté des pansexuels, on prône plutôt la liberté d’aimer qui on veut, peu importe le sexe et le genre de l’élu de notre cœur (cisgenre, transgenre, androgyne, etc.). La différence est même inscrite dans l’étymologie des termes : dans "bisexuel", on a la notion de deux genres avec le préfixe "bi", tandis que dans "pansexuel", le préfixe "pan" se réfère à "tous", en grec.

De "nouvelles" orientations sexuelles 

C’est parce qu’elle casse les codes du genre masculin/féminin que la pansexualité dérange. Sur la Toile, certains internautes vont même jusqu’à dire qu'on se dit pansexuel pour attirer l’attention ou pour créer un effet de mode. Et d’après la sexologue canadienne Carlen Costa, la stigmatisation de la pansexualité va parfois plus loin avec l’association de mythes ultra-ridicules. "Elle inclut automatiquement d’autres formes d’attirance comme la zoophilie, la pédophilie ou encore l’objectophilie", expliquait-elle à Cosmopolitan, en avril 2017. Le coming-out public de Janelle Monáe pourrait peut-être mettre un terme à ces clichés pan-phobes.

Mais la pansexualité n’est pas la seule orientation à être (enfin) reconnue. Outre les bons vieux classiques hétéros, homos ou lesbiennes et bisexuel(le)s, il y a aussi les asexuels, les demisexuels, les autosexuels et même les sapiosexuels (on est sûrs que Google vous renseignera mieux que nous pour en savoir plus). Et tous font partie de la communauté LGBT, dont le nom entier est "LGBTQQIP2SAA". On vous laisse découvrir à quoi ça correspond... #loveislove 

via GIPHY

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus