Homophobie : 25% des personnes LGBTQ+ victimes de discriminations au travail Homophobie : 25% des personnes LGBTQ+ victimes de discriminations au travail

L'époque en live

Homophobie : 25% des personnes LGBTQ+ victimes de discriminations au travail par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Jeudi 13 Février 2020

Une étude menée par l’Ifop pour l’association L’Autre Cercle lève le voile sur une réalité encore bien ancrée : l’homophobie en entreprise. Une personne LGBTQ+ sur quatre a déjà dû faire face à des insultes ou à des menaces sur son lieu de travail.

En France, l’homophobie persiste et signe, surtout dans le monde du travail. Selon un baromètre Ifop réalisé pour L’Autre Cercle, une association engagée contre la LGBT-phobie dans l’univers professionnel, un individu LGBTQ+ sur quatre a déjà subi des discriminations au sein de son entreprise. Moqueries, insultes, mises à l’écart et menaces sont fréquemment citées, mais pour 10% du panel, les choses ont été jusqu’aux violences physiques et sexuelles. Une personne sur dix déclare également avoir été insultée à plusieurs reprises par sa direction.

"On entend souvent dire, aujourd'hui, que la société a évolué, que le mariage pour tous a bouleversé les mentalités, bref, qu'il n'y aurait plus de problème. Mais c'est un fantasme, car il reste beaucoup de travail à faire pour parvenir à l'inclusion de tous", explique Alain Gavand, vice-président de L'Autre Cercle. L’inclusion est donc loin d’être une réalité dans toutes les entreprises, ce qui pousse certain.e.s à rester très discret.e.s sur leurs vies personnelles. Ainsi, 77 % des personnes LGBTQ+ en couple ont déjà renoncé à afficher leur orientation sexuelle ou leur identité de genre lors d’un événement entre collègue ou sur des papiers officiels.

Pour lutter contre ce phénomène encore trop présent en France, L’Autre Cercle a créé une charte de l’engagement en 2012. Déjà signée pas 137 entreprises, collectivités et ONG françaises, elle les aide à former leurs managers aux bonnes pratiques et à veiller à une égalité de traitement entre tou.te.s les salarié.e.s. Elle aspire désormais à être plus largement diffusée.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires