Gaz, factures, retraites… Tout ce qui change au 1er octobre 2019 Gaz, factures, retraites… Tout ce qui change au 1er octobre 2019

L'époque en live

Gaz, factures, retraites… Tout ce qui change au 1er octobre 2019 par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Lundi 30 Septembre 2019

Les mois se suivent et se ressemblent, surtout lorsqu’il s’agit de réformes. La valse des changements continuent donc en ce mois d’octobre 2019 et s’apprête à changer (encore un peu) vos quotidiens. Récap’.

#1 Baisse des tarifs du gaz

Les quelques quatre millions de Français.es abonné.e.s au gaz auront la bonne surprise de voir leur facture de gaz baisser dès le 1er octobre 2019. En moyenne, les tarifs devraient diminuer de 2,4%. La baisse sera de 0,6% pour les client.e.s qui utilisent uniquement le gaz pour la cuisson, de 1,4% pour ceux/celles qui en font un double usage, cuisson et eau chaude, et de 2,5% pour les foyers qui se chauffent complètement grâce à cette énergie.

#2 Nouveau plan épargne retraite

C’est un changement prévu par la loi PACTE en avril 2019 qui sera définitivement mis en place ce 1er octobre 2019. L’épargne retraite reste facultative, mais elle va être simplifiée grâce au déploiement de nouveaux produits. Le PERi (Plan Epargne Retraite individuel) remplacera les actuels Perp, Madelin (pour les travailleur.se.s non-salarié.e.s) et Prefon (pour les fonctionnaires) et le PERe (Plan Epargne Retraite entreprise) sera mis en place dans les firmes françaises. Pour celles et ceux qui ont déjà ouvert un plan d’épargne, pas de panique, ils/elles auront la possibilité de conserver l’ancien. Dans le cas où ils/elles opteraient tout de même pour un transfert, il devra se faire avant janvier 2023.

#3 Des factures plus détaillées

Dès le 1er octobre 2019, deux nouvelles mentions figureront sur les factures : l’adresse de facturation, si elle est différente de celle du siège social, ainsi que le numéro du bon de commande. Obligatoires, elles ont pour but d’accélérer les règlements. Le non-respect de ces nouvelles consignes sera passible d’une amende d’ampleur, 75 000 euros pour une personne physique et 375 000 euros pour une personne morale (un groupe ayant une capacité juridique).

#4 Ascenseurs obligatoires dans le neuf dès trois étages

Aujourd’hui, tous les bâtiments neufs de quatre étages et plus doivent être équipés d’un ascenseur. Désormais, les nouvelles constructions et les permis de construire devront obligatoirement prévoir un ascenseur dès trois étages. Une décision attendue qui vient compléter les mesures prises en 2018 dans le cadre de la loi Elan (Évolution du logement, de l’aménagement et du numérique).

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires