L'époque en live

Étude : la quarantaine débuterait en réalité à 35 ans par Esteban de Azevedo

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mardi 9 Juillet 2019

Attention : selon une étude, la quarantaine arriverait plus vite que prévue. Mais rassurez-vous, ce n’est pas une fatalité.

Selon l’étude Féminités réalisée par Storymind pour Prisma Media Solutions de manière qualitative et quantitative auprès de 700 femmes de 25-64 ans en mai 2019, à 35 ans, les femmes font souvent leur premier bilan. Vie de couple, travail, famille… Beaucoup d’investissements au fil des années qui conduisent à s’interroger sur son quotidien et ses désirs profonds.

Un bilan de milieu de vie, en somme. La quarantaine ne commencerait donc pas à 40 ans mais à 35 ans. L’âge idéal pour se demander si nous avons été fidèles à nos rêves, si notre quotidien ou notre emploi nous plaît, si notre famille ne marche pas sur la tête ou encore si notre couple a de l’avenir. Beaucoup d’interrogations qui poussent les femmes à vouloir ralentir.

Dans une société toujours plus rapide, l’objectif serait désormais de profiter de l’instant présent et chercher à mieux vivre, tout en conservant une vie sociale. Selon les conclusion de cette étude, la vie professionnelle ne serait plus la priorité des femmes de 35 ans, qui veulent surtout profiter de la vie et de leurs proches. Si toutes n’ont pas les moyens d’arrêter de travailler, elles sont désormais plus nombreuses à se tourner vers l’auto-entreprenariat et sa flexibilité. Trouver son rythme, ne dépendre de rien et de personne. Les mots d’ordre des nouvelles femmes de 35 ans sont donc : se reprendre en main, ralentir le rythme et trouver de l'harmonie. 
 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires