Coronavirus : voici les trois indicateurs qui nécessiteraient un reconfinement des Français Coronavirus : voici les trois indicateurs qui nécessiteraient un reconfinement des Français

L'époque en live

Coronavirus : voici les trois indicateurs qui nécessiteraient un reconfinement des Français par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Vendredi 15 Mai 2020

Jean Castex, surnommé "le monsieur déconfinement du gouvernement", a précisé ce 12 mai 2020 les trois causes qui obligeraient les Français à commencer une nouvelle période de confinement.

Auditionné ce mardi 12 mai 2020 par la mission d’information sur l’impact de l’épidémie du Covid-19Jean Castex, qui avait été chargé par le Premier Ministre Edouard Philippe de "la coordination d’un groupe de travail interministériel pour réfléchir à la stratégie du déconfinement " a indiqué les trois indicateurs qui justifieraient un reconfinement des Français. 

Il faudrait que le nombre de nouveaux cas par jour en France double pour que nous reconfinions”, a débuté Jean Castex face aux députés, en prenant l'exemple de l'Allemagne. “Le seuil de 50 contaminations pour 100.000 habitants, pour eux c’est l’indicateur d’alerte”. Pour un probable reconfinement, l’exécutif s’appuierait sur trois indicateurs épidémiologiques. 

#1 La circulation du virus 
Le premier facteur repose sur la circulation du virus, basé sur les remontées médicales du terrain et l’activité de SOS Médecins. “On va croiser une série d’indicateurs d’alerte qui vont nous dire comment ce virus circule”, a précisé Jean Castex.

#2 Les capacités hospitalières 
L’exécutif se penchera également sur la capacité de lits hospitaliers, notamment en réanimation. “Cet indicateur est plutôt suivi au niveau régional”, a souligné Jean Castex. 

#3 Les résultats des tests virologiques
Enfin, le troisième critère sera celui des résultats des tests virologiques qui vont être engagés.

Il ne faudrait pas "attendre le 2 juin - date de fin de la première phase de déconfinement - si certains éléments montraient que l'épidémie repart", a indiqué Jean Castex. Alors sitôt déconfinés, sitôt reconfinés ?

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires