Mème : quand les Internets propulsent les individus lambda au rang de star Mème : quand les Internets propulsent les individus lambda au rang de star

L'époque en live

Mème : comment devenir célèbre en restant une personne lambda ? par Ophélie Manya

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Andy Warhol avait raison. Aujourd’hui, avec le Web, tout le monde peut bénéficier d’une notoriété éphémère. Voici quelques exemples pour chopper son quart d’heure de célébrité grâce à la culture mème des Internets, que vous ayez du talent, ou non.

#1 Chanter faux comme le Walmart boy

Dernière star du web en date, le walmart boy, ou le yodeling boy, de son vrai nom Mason Ramsey. Il a buzzé en interprétant une chanson de Hank Williams, dont il est fan, entre les rayons bricolage et lessive au super marché américain Walmart. Son look de cowboy, et sa voix parfaitement non maitrisée le propulse sur la scène du festival Coachella, avec, en prime, un album entier de selfies aux côtés des stars de la chanson (les vrais pros). Sans oublier qu’il a reçu un chèque de quinze mille dollars de la part de Walmart, lors de sa performance au Ellen Degeneres, de quoi payer ses frais d'université.



#2 Faire une danse débile comme Thebackpackpackkid

Rihanna a fait de sa vidéo un mood lorsqu’en 2016, elle était huit fois nommée aux Grammy Awards. Depuis, la danse du backpackkid (Russel Horning), baptisée le flossing, a été adoptée par tous les gamins un peu trop fans des Internets. Et même par les footballeurs de la NFL, qui en ont fait leur célébration en cas de touch down. Ce qui lui vaut une interview pour le site ESPN. Mais c’est en 2017, que Russel est placé sous les feux des projecteurs grâce à Katy Perry, qui le place en danseur principal pour sa performance au Saturday Night Live sur le titre "Swish Swish". Un véritable talent. Car ces mouvements de bassins et de bras demandent un sacré effort de coordination.

via GIPHY

#3 Faire une blague nulle comme Adrien François

"Qu’est-ce qui est jaune et qui attend ?" Adrien François ne s’attendait certainement pas à ce que cette question devienne virale lorsqu’il l’a posée avec malice à son cousin Baptiste. Blague Carambar, certes, mais son succès est plus dû à la manière dont elle est racontée par ce petit garçon. D’ailleurs, en 2017 il est invité sur le plateau de Quotidien pour recevoir le Q d’Or de la blague de l’année. Aujourd’hui, sa vidéo comptabilise plus de huit millions de vues.



#4 Porter les bons vêtements au bon endroit comme Ken Bone

Lui était venu participer au débat présidentiel américain uniquement pour poser sa question aux candidats, mais les internautes en ont décidé autrement. Avec son pull rouge par-dessus sa chemise blanche, sa moustache et ses lunettes, les twittos lui trouvent une forte ressemblance avec Big Al dans Toy Story et en font vite un même. Sa notoriété immédiate l’amène à être interviewé par CNN et Jimmy Kimmel, où il avoue être passé à deux doigts de la célébrité en portant un pull vert olive ce jour-là…  S’il tient à être reconnu, Ken Bone est condamné à porter les mêmes vêtements pour le restant de ses jours. Un peu comme dans un dessin animé.

#5 Voler la vedette à une célébrité comme le selfie kid

La performance de Justin Timberlake au Superbowl 2018 était si moyenne que le public n’en a retenu qu’une seule chose : le gamin qui a pris un selfie avec lui pendant le show. Tous les médias ont préféré parler du selfie kid, Ryan Mckenna, plutôt que du chanteur. Résultat, il est invité sur le plateau d’Ellen Degeneres, et pose ses fesses sur le même fauteuil où se sont assises de grandes célébrités, avec pas grand-chose à raconter puisque, à part prendre un selfie, il n'a pas fait grand-chose.

 

Justin Timberlake is the best guy ever

Une publication partagée par Ryan Mckenna (@selfiekid) le

#6 Sortir la bonne punchline comme Danielle Bregoli

 "Cash me outside, how bad dah" ( en français : retrouve-moi dehors, qu'est-ce que tu dis de ça ?) une punchline balancée lors de l’émission The Dr. Phil Show par Danielle Bregoli, devenue célèbre pour sa prononciation mâchée. Ni une, ni deux, elle en fait son fond de commerce pour lancer sa carrière de rappeuse sous le nom de Bhad Bhabi. Bien joué, puisqu’elle a réussi à être sur le remix du tube "Gucci Gang" de Lil Pump.

.

via GIPHY

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.