Climat : la pétition contre l’inaction de l’Etat collecte plus d’un million de signatures Climat : la pétition contre l’inaction de l’Etat collecte plus d’un million de signatures

L'époque en live

Climat : la pétition contre l’inaction de l’Etat collecte plus d’un million de signatures par Romane Hassoun

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Jeudi 20 Décembre 2018

Un pas de géant pour "l’Affaire du siècle". A 9h ce matin, la pétition qui vise à attaquer l'Etat pour son inaction en matière d'écologie affichait un peu plus de 1083 841 signatures, 48 heures seulement après sa mise en ligne.

À l’origine de cette action ? Quatre associations : Notre Affaire à Tous, la Fondation pour la Nature et l’Homme, Greenpeace France et Oxfam France. Ces ONG ont décidé d’attaquer l’Etat français en justice pour qu’il respecte ses engagements climatiques et qu’il protège la vie de tous.

"Un million de personnes et sans doute plus demandent des comptes à l'Etat pour son inaction climatique, c'est historique", a prononcé Jean-François Julliard, le directeur général de Greenpeace. Ce dernier a rajouté : "Emmanuel Macron ne peut plus se contenter d'effets de manche sur le climat."
Selon les calculs des ONG, le site a reçu entre mardi et mercredi 1,25 million de visites uniques avec des pics à 100.000 par heure. La campagne de communication s’accompagne d’une vidéo rassemblant un large panel de personnalités de YouTube, du cinéma, de l’activisme écologiste. Son message est clair et percutant : plus de 158 000 vues. 

Un message qui dépasse les frontières
Partout dans le monde, des citoyens.ennes saisissent la justice pour que leurs droits fondamentaux soient garantis face aux changements climatiques. Une action qui fonctionne : aux Pays-Bas, la justice a ordonné au gouvernement de revoir à la hausse ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre. En Colombie, 25 jeunes ont fait reconnaître par la Cour suprême la nécessité d’agir contre la déforestation et pour la protection du climat. Au Pakistan, un fils d’agriculteurs a demandé aux juges de contraindre son État à adopter une législation climatique capable de protéger l’exploitation de ses parents, et leur droit à l’alimentation.

Pour soutenir " l’Affaire du siècle" c’est ici

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires