L'époque en live

Noël : les cadeaux que veulent les jeunes sous le sapin par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Lundi 29 Octobre 2018

D'après un article de Cara Salpini pour le site "Retail Dive", pour Noël, les jeunes ont prévu de dépenser plus d'argent sur les sites e-commerce mais également dans la nourriture, et les voyages, créant ainsi un lien avec leur entourage.

Sortie tout droit des années 1990, la génération Z présente des habitudes de consommation différentes de ses aînés. Ces jeunes ultra-connectés, surinformés et plus exigeants, constituent un marché à fort potentiel pour les e-commerçants. Dans son article pour le site Retail Dive paru le 26 octobre dernier, la journaliste Cara Salpini explique qu'en janvier 2018, la société Barkley démontrait dans une étude que ces jeunes de moins de vingt ans ont accès à 43 milliards de dollars de pouvoir d’achat. Une autre étude de l'entreprise CPC Strategy révélait que 21% d'entre eux ont prévu de dépenser plus cette année, soit un budget de 250 dollars. 
La société de marketing numérique, Bazaarvoice, basée au Texas, a expliqué à Retail Dive que les acheteurs entre 18 et 29 ans sont de moins en moins intéressés par les cadeaux matériels. Si la majorité d'entre eux offre toujours leurs présents en mains propres (90 %), 30 % d'entre eux planifient de faire des cadeaux basés sur l'expérience cette année, notamment la nourriture (45 %), les voyages (41 %) et les surprises romantiques (35 %). "Les jeunes consommateurs privilégient aujourd'hui le côté expérimental car ils se soucient de l'interaction avec les autres personnes", explique Tom McGee, président de ICSC (Le Conseil international des centres commerciaux). 
Enfin, ICSC a également souligné que quatre jeunes sur cinq partagaient leurs butins avec leurs amis via les réseaux sociaux. Ainsi, environ 80% d'entre eux ont déclaré avoir acheté quelque chose en magasin après l'avoir vu sur les réseaux sociaux. Un chiffre qui devrait inciter encore plus les commerçants à favoriser les boutiques physiques à l'approche des fêtes de Noël. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre Politique de Confidentialité et notre Gestion des Cookies.